30 août 2017

Une haleine fraîche avec CB12

Pour une haleine fraîche durable

Il y a quelques semaines, j'ai été sélectionnée par Trnd pour tester le nouveau abain de bouche CB12. Sortant d'une opération pour extraire mes dents de sagesse, ce bain de bouche est tombé à pic après les quelques jours de traitement préconisé, pour atténuer la douleur et faciliter la cicatrisation.



--------------------------------------------------------- Ce qu'en dit la marque -----------------------------------------------------

Le bain de bouche CB12 est différent. Il neutralise activement la mauvaise haleine, au lieu de simplement la masquer.

Le bain de bouche neutralise la mauvaise haleine, en agissant sur les mauvaises odeurs au lieu de simplement les masquer pendant une courte durée. Il est cliniquement prouvé que sa formule brevetée agit pendant 12 heures. Qui plus est, le bain de bouche CB12 contient également du fluor, un ingrédient reconnu pour contribuer à renforcer l’émail dentaire lorsqu’il est utilisé quotidiennement.

Source : http://www.cb12.fr
--------------------------------------------------------------- Mon avis -----------------------------------------------------------------

J'ai souvent acheté des bains de bouche, car je ne supporte pas d'avoir ce ressenti de mauvais haleine, ou d'avoir mauvaise haleine tout court. D'ailleurs, je sors rarement sans m'être brossée les dents juste avant, même en plein milieu de journée. 

Le soucis est qu'une fois sur deux, je trouvais les bains de bouche trop forts en alcool, ou trop abrasifs pour moi. Je n'attendais donc pas grand chose de la marque CB12, que je ne connaissais pas, et finalement, j'ai été plus que surprise !

Dès la première utilisation, j'ai ressenti une sensation de fraîcheur durable. Le goût de la menthe est agréable et ne m'a pas paru chimique, contrairement à d'autres bains de bouche. Je n'ai ressenti aucune sensation de picotements au niveau des muqueuses, chose qui m'arrivait souvent avant.

CB12 vous promet une haleine neutre pendant 12 heures, ou 24 si vous l'utilisez deux fois par jour. Bien entendu, comme pour les déodorants, il ne faut pas non plus croire à tout. A moins de ne rien manger et encore, vous n'aurez pas une haleine neutre pendant une journée entière. Par contre, j'ai tout de même moins utilisé de pastilles pour rafraîchir mon haleine.

En résumé, j'ai été convaincue par l'efficacité de ce produit, que je suis ravie d'avoir pu découvrir !


Son prix : environ 15 euros
Disponible en pharmacie et parapharmacie

Et vous, connaissez-vous ce produit ?


25 août 2017

Laetitia Colombani - La tresse


Synopsis : Trois femmes, trois vies, trois continents. Une même soif de liberté.

Inde. Smita est une Intouchable. Elle rêve de voir sa fille échapper à sa condition misérable et entrer à l’école.

Sicile. Giulia travaille dans l’atelier de son père. Lorsqu’il est victime d’un accident, elle découvre que l’entreprise familiale est ruinée.

Canada. Sarah, avocate réputée, va être promue à la tête de son cabinet quand elle apprend qu’elle est gravement malade.

Liées sans le savoir par ce qu’elles ont de plus intime et de plus singulier, Smita, Giulia et Sarah refusent le sort qui leur est destiné et décident de se battre. Vibrantes d’humanité, leurs histoires tissent une tresse d’espoir et de solidarité.

------------------------------------------------------------ Informations ---------------------------------------------------------------

Date de sortie : 10 mai 2017
Editions Grasset -  224 pages
18 euros (broché) - 12.99 euros (ebook)
Source : Amazon (lien affilié)

------------------------------------------------------------ Mon avis --------------------------------------------------------------------

Trois femmes vivant dans trois continents différents. Trois femmes réunies par un élément : le cheveu.

Giulia, sicilienne, a vingt ans et voit sa vie basculer le jour où son père se retrouve dans le coma suite à un accident de la route. Elle se retrouve aux commandes de l'entreprise paternelle, qu'elle devra sauver de la faillite, pour sauver sa famille de sang et de cœur.

Smita, Dalit, est une Intouchable. En Inde, ce statut équivaut à être discriminé à vie. De mère en fille, leur avenir est tout tracé. Ne souhaitant pas que sa fille Lalita connaisse le même sort, elles quitteront tout, se remettant à Vishnou, leur Dieu.

Sarah, canadienne, est une brillante avocate et associée dans un grand cabinet. Ayant toujours privilégié sa carrière au détriment de sa vie personnelle et familiale, elle va devoir reconsidéré sa vie, parfaitement minutée, à l'annonce de sa maladie.

Voici les trois destins croisés de ces femmes, qui m'ont toutes les trois touchée. J'ai dévoré ce court roman dès que j'avais un peu de temps, et ai presque regretté qu'il ne soit pas plus long.

Dans "La tresse", de nombreuses valeurs sont évoquées. En premier lieu, l'éducation, puisque Smita tient absolument à ce que sa fille aille à l'école, pour avoir une vie meilleure, pour ne pas qu'elle n'ait à exercer un métier jugé impur.

Le courage, ce courage dont devront faire preuve Giulia, Smita et Sarah, dans les épreuves de la vie. Les trois m'ont touchée à leur façon. Smita, pour le dévouement envers sa fille. Giulia, pour sa détermination et sa solidarité envers son entourage. Et Sarah, pour la combat qu'elle va mener contre la maladie, qu'elle refuse de laisser gagner, et qui va lui faire voir la vie autrement.

Même si je me suis très vite doutée que ces trois femmes allaient être liées à vie, je me suis laissée entraînée par ma lecture, et ce dès la première page.

Touchant et féministe, je vous conseille fortement ce livre !

-------------------------------------------------------------- L'extrait retenu ---------------------------------------------------------

"Un père ça ne meurt pas, un père c'est éternel, c'est un roc, un pilier, surtout le sien".

22 août 2017

Rowan Coleman - Avant de t'oublier





Synopsis : Claire mène une vie heureuse en compagnie de son mari et de ses deux filles. Mais son bonheur est de courte durée : elle découvre qu'elle est atteinte de la maladie d'Alzheimer. Sa mémoire part à la dérive, et elle oublie ce qu'elle croyait gravé en elle pour toujours. Pour lutter contre sa disparition, son mari lui offre un carnet dans lequel elle notera tout ce qu'elle n a pas encore oublié. Une façon de faire comprendre à ses filles que même si ses jours sont comptés, la vie a encore de beaux jours devant elle.






------------------------------------------------------------ Informations ---------------------------------------------------------------

Date de sortie : 20 mars 2015
Editions Milady -  496 pages
18.20 euros (broché) - 5.99 euros (ebook)
Existe également en poche : 7.60 euros
Source : Amazon (lien affilié)

------------------------------------------------------------ Mon avis --------------------------------------------------------------------

Claire est mariée et mère de famille. Passionnée par son métier de professeur, elle va pourtant devoir tirer un trait sur son ancienne vie. En effet, atteinte d'un Alzheimer précoce, son temps est compté, pour elle comme pour ses proches.

Nous allons suivre le nouveau quotidien de cette famille, ses joies et ses peines, et sa force pour affronter la maladie. Pour ne pas oublier, Claire et ses proches consigneront leurs plus beaux souvenirs dans un carnet, qui deviendra la bible de la famille Amstrong.

Il y a quelques semaines, j'ai eu envie de revenir à la romance. "Avant de t'oublier" m'attendait sagement dans ma liseuse. Le titre et la couverture me laissaient croire à une belle histoire d'amour. C'était donc l'occasion. Voilà pourquoi je devrais toujours lire le résumé d'un livre numérique avant de l'entamer.

Bien que n'ayant finalement pas sélectionné une romance pure et dure, j'ai senti, en débutant ma lecture, que j'allais tout de même être émue. La maladie d'Alzheimer est difficile à vivre, autant pour la personne atteinte que pour son entourage. Ici, nous sommes immédiatement plongés au cœur du sujet. Un geste banal du quotidien, comme utiliser son téléphone ou se faire couler un bain, peut être une épreuve pour Claire. Et même si elle est entourée de son mari, ses deux filles et sa mère, Claire se retrouve souvent dans un brouillard qu'elle a du mal à dissiper. Sa mémoire lui fait de plus en plus défaut, sans qu'elle ne puisse changer quoi que ce soit.

Au delà de l'évolution de la maladie, nous apprenons également à connaître l'entourage de Claire. Greg, son mari, qu'elle a follement aimé, devenu un étranger à ses yeux. Ruth, sa mère, qui a déjà vécu la maladie avec son mari. Sur Caitlin, son aînée, élevée seule par Claire, qui vit également une période difficile. Et Esther, la petite dernière, fruit de son mariage avec Greg, qui apporte de l'innocence et de la fraîcheur au roman.

Malgré la maladie, Claire veut laisser derrière elle une famille unie. Aussi, elle fera tout pour que Caitlin remonte la pente et puisse être heureuse à son tour.

"Avant de t'oublier" est un roman nous entraînant dans tous les aspects d'Alzheimer, mais pas que. Beaucoup d'amour s'échappe des mots de Rowan Coleman, de l'espoir également.

Même si je n'ai pas eu le coup de cœur, j'ai apprécié ma lecture, et ai été touchée par l'histoire de la famille Amstrong.

------------------------------------------------------------ L'extrait retenu -------------------------------------------------------

"Être mère, ça implique de protéger ses enfants de tout ce qui pourrait leur causer du mal, mais ça veut aussi dire leur faire confiance pour emprunter les meilleures routes, ou en tout cas pour faire de leur mieux. Et se souvenir que même lorsqu’on n’est pas là pour leur tenir la main, ils sont capables d’y arriver".

19 août 2017

6 mois de congé parental .. Et après ?

Je ne suis pas faite pour être à la maison

Voilà ce que j'ai répété, maintes fois, lors de mon premier congé maternité et de la naissance de ma fille. J'ai aimé passer du temps avec elle, mais ai été heureuse de pouvoir reprendre le chemin du travail, de retrouver une vie sociale, et de sortir du quotidien biberon/couches/siestes, la laissant entre de bonnes mains en crèche collective.

Deux ans et demi plus tard, j'ai accouché de ma deuxième fille. Contrairement à Lea, Mila n'a pas obtenu de place en crèche. Alors ... Assistante maternelle ? Nourrice ? Congé parental d'éducation ? Il a fallu se décider rapidement.

Pour des raisons professionnelles et personnelles, j'ai choisi la dernière option. Mon lieu de travail se situant à 1H30 de transports (et tout autant en voiture) de mon domicile, il m'était déjà difficile, avec un enfant, d'allier vie professionnelle et vie familiale. Avec deux enfants, qui ne seraient pas gardés au même endroit, cela relevait de la mission impossible. Non sans crainte, j'ai décidé, avec le soutien de mon conjoint, de changer temporairement de vie, avec des doutes, et beaucoup de questions.

Va-t-on tenir le coup financièrement ?
Si vous faîtes le choix du congé parental d'éducation, attendez-vous à subir une perte d'argent plus ou moins conséquente. Pour vous donner une idée, toutes aides comprises, je perds la moitié de mon salaire en étant mère au foyer. C'est énorme, je le sais, et je le vois, mais j'ai également réduit les coûts du quotidien : plus de carte de transports, plus de repas à l'extérieur, moins de coût pour la crèche de Lea, qui a continué d'y aller pour maintenir son équilibre et son épanouissement au sein de la structure. Il faut certes se serrer la ceinture, faire l'impasse sur les plaisirs d'avant et compter chaque dépense, mais c'est un "sacrifice" que j'était prête à faire pour ma famille. La gestion financière est différente, difficile selon les périodes, mais possible malgré tout.


Vais-je tenir le coup personnellement ? 
La patience est loin d'être une de mes qualités. Pourtant, j'ai dû apprendre, et j'apprends encore aujourd'hui. Les quatre premiers mois de vie de mon bébé ont été mouvementés. La fatigue n'aidant pas, je n'ai pas bien vécu la fin de mon congé maternité. Mais à présent, elle dort la nuit, et les coliques étant passées, c'est un bébé sourire, coquin et très bavard. Je peux enfin souffler et j'apprécie de pouvoir passer du temps avec elle et sa sœur, de les voir évoluer et d'assister aux premières étapes de la vie de mon bébé.


Vais-je être isolée socialement parlant ? 
Malheureusement, il faut l'avouer, oui. Mais j'avoue ne pas vouloir faire de nouvelles rencontres. Les "club de Mamans" ne m'intéressent pas. Les mentalités ont du mal à changer. Souvent, mère au foyer est synonyme de "femme à la maison, qui a beaucoup de temps pour elle, et qui n'a pas le droit de se plaindre". N'essayez pas de dire que vous êtes fatiguée, on ne vous prendra pas au sérieux. Alors bon, on fait la part des choses, on se concentre sur l'essentiel et on relativise.

Source : http://www.kopines.com


Quel est donc le bilan ? 
Plutôt positif ! Je ne regrette pas mon choix. La vie est courte, on arrive à s'en sortir, je profite de mes enfants. Que demander de plus ?

Source : http://crayondhumeur.blogspot.fr

13 août 2017

Anne-Dauphine Julliand - Deux petits pas sur le sable mouillé




Synopsis : L'histoire commence sur une plage, quand Anne-Dauphine remarque que sa petite fille marche d'un pas un peu hésitant, son pied pointant vers l'extérieur. Après une série d'examens, les médecins découvrent que Thaïs est atteinte d'une maladie génétique orpheline. Elle vient de fêter ses deux ans et il ne lui reste plus que quelques mois à vivre. Alors l'auteur fait une promesse à sa fille : 'Tu vas avoir une belle vie. Pas une vie comme les autres petites filles, mais une vie dont tu pourras être fière. Et où tu ne manqueras jamais d'amour.' Ce livre raconte l'histoire de cette promesse et la beauté de cet amour. Tout ce qu'un couple, une famille, des amis, une nounou sont capables de mobiliser et de donner. Il faut ajouter de la vie aux jours, lorsqu'on ne peut plus ajouter de jours à la vie.

------------------------------------------------------------ Informations ---------------------------------------------------------------

Date de sortie : 3 mars 2011
Editions Les Arènes -  230 pages
17.50 euros (broché) - 7.49 euros (ebook)
Existe également en poche:- 6 euros
Source : Amazon (lien affilié)

------------------------------------------------------------ Mon avis --------------------------------------------------------------------

J'avais beaucoup entendu parler de ce livre, notamment par mon entourage, et il me tardait de pouvoir prendre le temps de le lire.

Nous retrouvons Anne-Dauphine, mariée à Loïc, mère de deux enfants, Thaïs et Gaspard, et maman à venir d'une petite Azylis. La famille apprend que Thaïs est atteinte de leucodystrophie métachromatique, une maladie orpheline incurable. Le verdict tombe : il ne lui reste plus que quelques mois à vivre.

Cette maladie génétique, Azylis la porte aussi. Cette famille va mener un combat au quotidien, pour tenter d'offrir la meilleure vie possible à Thaïs, et pour qu'Azylis puisse grandie dans les conditions les plus normales possibles.

J'écris cette chronique le coeur serré et avec beaucoup d'émotions. J'ai trouvé cette famille vraiment très courageuse. Affronter de si près la mort au quotidien, et être pourtant pleine de vie ! C'est beau, et ça vous remet les idées en place.

Alors certes, cela fait du bien de se plaindre de temps en temps, mais c'est bien également de se rendre compte de la chance qu'on a d'être en vie et en bonne santé.

Je n'ai pu m'empêcher de me mettre à la place de cette maman, et de me demander ce que j'aurai fait dans une situation pareille. Comment réagir lorsque votre propre chair menace de vous quitter à tout instant ? Comment continuer à vivre après ? J'ai beaucoup d'empathie pour cette femme, qui est admirable. Elle a une force incroyable et ce livre, malgré la maladie et la douleur, est une belle leçon de vie, et d'humanité.

Je le recommande à tous !

------------------------------------------------------------ Les extraits retenus -----------------------------------------------------

 "Parce qu'ils ne se projettent pas dans l'avenir ; ils vivent pleinement l'instant présent".

"Sans un mouvement et sans un mot, Thaïs me livre un secret, le plus beau, le plus convoité : l'Amour. Celui avec une majuscule".

10 août 2017

DIY - Ma lessive écolo au savon de Marseille

L'alternative à la lessive du supermarché

Depuis quelques temps, j'essaie d'améliorer mon empreinte écologique par des petits gestes du quotidien. J'ai banni les cotons jetables de ma salle de bains, et ai décidé de franchir le cap de la lessive maison, pour des raisons écologiques, mais également économiques. 

Après avoir fait ma première machine avec ma nouvelle lessive, je peux déjà vous dire que je suis conquise ! Alors, comme j'aime partager, voici ma recette de lessive au savon de Marseille.

Le matériel : 
➩ Une balance de cuisine
➩ Un saladier et une cuillère en bois
➩ Un bidon vide 
➩ Un entonnoir

Les ingrédients : 
➩ 100g de copeaux de savon de Marseille (à râper soi-même à partir d'un cube de savon, ou à acheter directement en paillettes)
➩ 3 cuillères à soupe de bicarbonate de soude
Et c'est tout ! 

En option : 
➩ De l'huile essentielle pour parfumer votre lessive


Les différentes étapes :

 ➪ Si vous avez, comme moi, choisi d'acheter un bloc de savon, râpez-le jusqu'à obtenir 100g. Sinon, versez 100g de paillettes de savon dans un petit récipient
➪ Faites bouillir 1L d'eau et versez-le dans votre saladier
➪ Versez ensuite vos copeaux de savon et mélangez avec votre cuillère en bois (ou un fouet si vos copeaux restent assez gros comme chez moi)
➪ Ajoutez le bicarbonate de soude, puis mélangez jusqu'à obtenir un liquide homogène
➪ Laissez reposer votre préparation environ 24 heures, puis versez-la dans votre bidon à l'aide de votre entonnoir. 
➪ Faites bouillir une nouvelle fois 1L d'eau et versez-le directement dans votre bidon. Vous pouvez également ajouter quelques gouttes d'huile essentielle de lavande, d'eucalyptus ou autre pour parfumer votre lessive.
➪ Laissez refroidir votre lessive, secouez bien le bidon et ... Il n'y a plus qu'à ! 



Petits conseils :

➪ Avant chaque utilisation, pensez à agiter votre bidon, puis versez deux bouchons dans le compartiment de votre machine à laver réservé à la lessive.

➪ Si vous souhaitez ajouter un adoucissant tout aussi écologique et économique, le vinaigre blanc sera votre allié ! Pour ma part, c'est à ce moment là que j'ajoute parfois quelques gouttes d'huile essentielle de lavande, pour parfumer mon linge. Mais vous pouvez vous en passer, l'odeur du vinaigre blanc ne s'imprègne pas sur vos vêtements ;)



À vos machines !

5 août 2017

Fanny Merkins - Cinquante nuisances d'Earl Grey



Synopsis : Une parodie désopilante qui vous fera mouiller le sachet.

Comme le hasard fait bien les choses, Anna, étudiante naïve aux mensurations idéales, a rencontré un homme incroyablement riche, divinement mystérieux, et délicieusement plus âgé qu’elle. Depuis, elle passe son temps à soupirer et à se mordre la lèvre inférieure. Surmonter les cinquante nuisances d’Earl Grey ne sera pas une mince affaire. Entre son admiration sans bornes pour le groupe Nickelback, son insupportable penchant pour le goût de la Bud Light et sa singulière addiction au BDSM (Bardes, Dragons, Sorcellerie et Magie), Anna n’est pas au bout de ses surprises... et vous non plus.

------------------------------------------------------------ Informations ---------------------------------------------------------------

Date de sortie : 23 janvier 2015
Editions Milady -  224 pages
9.90 euros (broché) - 5.99 euros (ebook)
Source : Amazon (lien affilié)

------------------------------------------------------------ Mon avis --------------------------------------------------------------------

Kathleen et Anna sont colocataires. Kathleen ne s'étant pas remise de sa soirée arrosée de la veille, elle ne peut aller interviewer M. Earl Grey, PDG de la grande entreprise du même nom. Anna va donc la remplacer. La suite, vous la connaissez sûrement si vous avez lu ou vu Cinquante nuances de Grey ... Mais ici, tout est parodié.

En ouvrant ce livre, je ne m'attendais à rien d'extraordinaire. J'avais juste besoin de me vider la tête en lisant une histoire ne nécessitant aucune concentration, et qui ne pas prenante niveau émotions. Cette lecture est donc tombée à pic. 

Nous assistons à la naissance d'une romance peu commune entre Anna et Earl Grey. Une romance sous cinquante nuisances, parodiée, parfois trop, mais c'était à prévoir. 

En lisant cette histoire, j'avais l'impression de revoir la parodie du film Twilight, "Mords-moi sans hésitation', avec notamment le beau Matt Lanter. 

Ici, Anna est toujours aussi nunuche, M. Grey toujours aussi adepte de BDSM, et les deux toujours autant attirés l'un envers l'autre, mais tout est raconté avec un humour assez particulier, un peu lourd parfois, mais je pense que c'était le but de cette parodie. 

J'ai lu cette romance en quelques heures, curieuse de voir comment Fanny Merkins allait clôturer ce livre, mais également pressée de le terminer pour passer à autre chose.

A ma grande surprise, j'ai découvert qu'il y avait une suite, "Cinquante nuisances dans l'espace", mais après quelques recherches sur la toile, je ne vois aucune date de publication. Peu m'importe, car je ne la lirai pas, mais si vous êtes adeptes des comédies décalées à l'américaine, un peu lourdingue, ce livre pourrait vous plaire. 

Merci Mélanie, grâce à toi, j'ai tout de même pu évader un peu mon esprit. Ton livre va à présent voyager dans une autre région de la France ;).

1 août 2017

Retour sur Juillet

Le mois que j'ai attendu toute l'année

Le mois de juillet est toujours celui que j'attends avec impatience chaque année, puisque c'est le mois de mon anniversaire, entre autres. Cette année est particulière puisque j'ai soufflé mes trente bougies, et que je souhaitais marquer le coup !

Ce mois-ci :

J'ai vu Céline Dion en concert : L'une des plus grandes stars internationales. Une chanteuse que j'adore toute petite, à l'époque où mon Papa nous faisait écouter ses 33 et 45 tours.
Je ne pouvais pas laisser passer cette occasion. Même si un concert de Céline Dion est un budget, j'ai décidé que ce serait mon auto-cadeau pour mes 30 ans. Et ce magnifique concert, j'ai pu le vivre avec ma sœur, mon jukebox vivant. J'ai été impressionnée par la simplicité de l'artiste, son humilité et sa générosité. C'est un des plus beaux concerts de toute ma vie, que je ne suis pas prête d'oublier !

J'ai été chouchoutée grâce à mes parents et ma sœur : Pour ma trentième année, ils m'ont offert un week-end en thalasso. Direction Aix les Bains avec ma sœur, pour se relaxer et souffler un peu du quotidien parfois pesant. Nous avons adoré cette ville, la politesse de ses habitants, la courtoisie de ses automobilistes et le calme qui y règne. Notre premier week-end à deux, que j'ai adoré et dont j'avais vraiment besoin. Je suis revenue détendue, et soulagée puisque notre deuxième petite Poupette fait enfin ses nuits ... Le réveil est toujours matinal, mais je n'ai plus à ouvrir les yeux à 2h, 3h, 4h ou 5h du matin. A huit mois et demi, il était temps de nous laisser nous reposer un peu, n'est-ce pas ?

Ma sœur a eu 24 ans : déjà ... Je la revois encore enfant, avec sa petite frimousse, me piquant mes affaires. Là voilà devenu une jeune femme, toujours aussi chipie, mais depuis, elle est devenue ma complice ♡

Et j'en ai eu 30 : J'ai encore l'impression d'avoir fêté mes 25 ans l'année dernière ... Pour mes 30 ans, j'ai eu la chance de pouvoir réunir ma famille et mes amis, pour un après-midi convivial et gourmand, sur le thème des années 80-90. Une Amie m'a préparé un magnifique gâteau Sailor Moon, qui était superbe ... Et superbement bon ! J'ai passé ce cap avec le sourire, avec plein d'amour !

Ma fille a arrêté la crèche : Après trois années à s'épanouir en compagnie de ses copains et des supers auxiliaires, la crèche, c'est fini ! Je m'étais promis de ne pas pleurer, et pourtant ... Même si je sais que de belles aventures l'attendent dans quelques semaines avec la Maternelle, c'est tout de même beaucoup d'émotions. Je suis heureuse que Lea ait pu connaître la crèche collective, elle a beaucoup appris et nous avons nous même été bien conseillés tout au long de ses trois années.

Place maintenant aux vacances ! En espérant pouvoir en profiter un peu :)