16 oct. 2018

Camille Anseaume - Quatre murs et un toit

Mon avis concernant Quatre murs et un toit de Camille Anseaume, publié chez Calmann-Levy

Synopsis : Avec tendresse et humour, Camille Anseaume  livre, pièce par pièce, un hymne drôle et poétique  à la maison d’enfance.

Quand elle apprend que ses parents ont mis en vente  la maison où elle a grandi, Camille décide d’y séjourner  une dernière fois afin de s’imprégner du lieu et lui  faire ses adieux. Chaque pièce résonne encore de  l’écho des joies et des peines passées et la replonge  dans les souvenirs : les manies de sa mère, les blagues  de son père, les amis du grand-frère dont elle est  follement amoureuse, les disputes entre soeurs…des cris, des rires, des larmes, et surtout beaucoup,
beaucoup d’amour. Mais une semaine, est-ce suffisant  pour dire adieu à son enfance ?

------------------------------------------------------------ Informations ------------------------------------------------------------

Date de sortie : 28 février 2018
Editions Calmann-Lévy - 162 pages
10.99 euros (broché) - 16 euros (ebook)
Source : Amazon (lien affilié)

------------------------------------------------------------ Mon avis -----------------------------------------------------------------

Camille a vécu son enfance et son adolescence au 72 allée de la Primevère. Cette maison, qui a accueilli joies et peines, s'apprête à être vendue. Alors, pour faire ses adieux à toute une partie de sa vie, Camille va y séjourner seule pendant une semaine. Chaque pièce de cette habitation lui rappelle des souvenirs. Souvenirs qu'elle partage dans son roman, comme un hommage au "72 allée de la Primevère", en un seul mot.

"Quatre murs et un toit" est un entre deux. Ce roman n'était pas prévu, mais la vente de la maison d'enfance de Camille Anseaume a bouscoulé ses projets. J'ai appris la sortie de ce titre via l'instagram de Prettybooks et j'attendais d'être dans ma propre maison d'enfance, celle de mes vacances, pour pouvoir découvrir cette lecture.

Je n'aurai pas pu trouver meilleur endroit pour débuter ce livre. En effet, comme Camille, chaque pièce de la maison me rappelle des moments forts ou au contraire plus futiles. Des souvenirs, j'en ai, et je suis heureuse de pouvoir revenir dans cette maison lorsque cela est possible. Comme Camille, j'y ai connu l'amour, les chagrins, l'amitié, les instants fraternels ...

Simplement et sans chichis, Camille Anseaume partage quelques moments de sa jeunesse. Pièce par pièce, comme un besoin de s'imprégner une dernière fois des histoires liées aux bibelots, aux habitants, elle raconte cette maison. C'est joliment écrit et empreint de nostalgie. J'ai ressenti de la tristesse de laisser partir cette maison, une tristesse que je ressentirai certainement si cela arrivait dans ma famille.

J'ai beaucoup aimé ce roman car il m'a personnellement touchée, me renvoyant à mes propres souvenirs d'enfant. Se lisant rapidement, il est un bel hommage au 72 allée de la Primevère.

------------------------------------------------------------ L'extrait retenu ----------------------------------------------------------

"Souvent, on a l'impression que la vie nous échappe. Alors, on cherche à avoir de l'emprise sur un territoire, pour se prouver qu'on existe".

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Si cet article vous a plu, n'hésitez pas à le partager grâce aux icônes juste en dessous ♡

5 oct. 2018

Leti Pradas Callegari - Nina en moi

Leti Pradas Callegari - Nina en moi, publié chez Lys bleu éditions.
Source : https://www.pikview.com


Synopsis : Nina est une jeune catalane qui après une nuit trop arrosée passée avec un ex-amant se retrouve dans une situation qui va l'obliger à faire plusieurs changements dans sa vie : un nouvel appartement, une nouvelle voie professionnelle et de nouvelles rencontres. Tout cela l'engage à replonger dans son passé pour affronter le futur et accomplir son unique et simple but : être heureuse.

------------------------------------------------------------ Informations ---------------------------------------------------------------

Date de sortie : 24 avril 2018
Editions Le Lys Bleu - 256 pages
18.60 euros (broché) - 4.99 euros (ebook)
Source : Amazon (lien affilié)

--------------------------------------------------------------- Mon avis -----------------------------------------------------------------

Nina a la trentaine et est une séductrice dans l'âme. Responsable d'un magasin de vêtements en Espagne, elle adore faire la fête en compagnie de sa meilleure amie Elena. Lorsque Fred, un copain de Paris, est de passage à Barcelone, les deux acolytes en profitent pour passer la nuit ensemble. Fred lui laissera un cadeau qu'elle n'est pas prête d'oublier.

Avant tout, je tiens à remercier Leti qui m'a gentiment proposée de lire son premier roman, Nina en moi. Leti est une femme que je suis à tavers son blog Amicalement vôtre et notamment dans ses états du Vendredi.

J'ai attendu les vacances pour découvrir le quotidien de Nina, afin que le soleil accompagne ma lecture. Nina est une femme que j'ai beaucoup apprécié. Pour son fils Malou, elle décide de changer complètement de vie. En effet, bien qu'adorant son travail et son rythme de vie, elle sait que cela est incompatible avec la maternité. Alors, pour lui, elle va prendre un virage à 180°.

La maternité est donc un des thèmes principal de ce roman. Aussi, je me suis sentie parfois proche de Nina, notamment dans son choix de carrière. Comme elle, j'ai décidé de changer de mode de vie à la naissance de ma deuxième fille, afin de profiter de mes enfants, même si cela m'a demandé un sacrifice financier. Pour cette raison, j'ai également tout de suite accroché avec Olga, amie et employée de Nina. Olga est d'ailleurs le personnage qui m'a le plus plu, par sa simplicité, sa discrétion et sa force.

Entre sujets parfois pesants de la vie et légèreté, Leti Pradas Callegari m'a fait passer un agréable moment avec Nina et son entourage. Une lecture à découvrir en été, en automne, en hiver ou au printemps ! Merci encore pour ta confiance. Je souhaite une belle route à Nina en moi et serai ravie de voir grandir Malou dans un second tome :)

------------------------------------------------------------ Les extraits retenus ---------------------------------------------------

"Nous nous soutenons mutuellement. Je suis l'essence mais lui est le moteur de notre couple".

"Parfois, entre deux grandes amies, avec un peu d'intuition et d'intelligence émotionnelle, il n'est pas nécessaire de tout verbaliser pour faire savoir à l'autre qu'on l'aime".

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Si cet article vous a plu, n'hésitez pas à le partager grâce aux icônes juste en dessous ♡

28 sept. 2018

Barbara Abel - Je t'aime

De l'amour à la haine ...

Barbara Abel - Je t'aime publié chez Belfond

Synopsis : Après un divorce difficile, Maude rencontre le grand amour. Un homme dont la fille, Alice, lui mène hélas une guerre au quotidien.
Lorsqu’elle découvre l’adolescente en train de fumer du cannabis dans sa chambre, celle-ci la supplie de ne rien dire à son père. Maude voit là l’occasion parfaite d’apaiser les tensions au sein de sa famille recomposée.
Après tout, que feriez-vous à sa place ?
Prenez les mêmes six mois plus tard. Ajoutez Nicole et Solange, deux femmes dont les vies vont être pulvérisées le jour où l’addiction d’Alice provoque un accident… mortel.
N’oubliez pas le père, qui comprend que sa fille se drogue et que sa compagne était au courant.
Ceci n’est pas exactement une histoire d’amour, même si l’influence qu’il va exercer sur les héros de ce roman est capitale. Autant d’hommes et de femmes dont les routes vont se croiser au gré de leur façon d’aimer parfois, de haïr souvent.
Parce que dans les livres de Barbara Abel, comme dans la vie, rien n’est plus proche de l’amour que la haine…


------------------------------------------------------------ Informations ------------------------------------------------------------

Date de sortie : 3 mai 2018
Editions Belfond - 464 pages
19.50 euros (broché) - 13.99 euros (ebook)
Source : Amazon (lien affilié)

------------------------------------------------------------ Mon avis -----------------------------------------------------------------

Après un divorce douloureux, Maude retrouve l'amour en la personne de Simon. Tous deux parents, ils forment une famille recomposée, vivant dans la maison d'enfance de Maude. Alice, la fille de Simon, ne s'entend pas avec sa belle-mère. Marginale, elle se fait surprendre par cette dernière en train de consommer des substances illicites. Leur relation jusqu'ici conflictuelle va s'apaiser dès lors que Maude acceptera de ne rien dévoiler à son conjoint. 

Simon, quant à lui, entretient une relation cordiale les enfants de Maude, Arthur et Suzie. Mais la consommation de stupéfiants d'Alice va entraîner un drame duquel personne ne ressortira indemne. Entre l'amour et la haine, il n'y a qu'un pas ... Et c'est ce que va nous montrer Barbara Abel.

Amatrice de thriller, j'avais laissé ce genre de côté suite à la naissance de mes filles. Avec une sensibilité un peu trop développée, j'avais du mal à me détacher de ces histoires, souvent sanglantes. Lors de mon week-end au salon du livre Saint-Maur en Poche, j'ai acheté le recueil de nouvelles de la librairie La Griffe Noire, auquel l'autrice à participé. Sa nouvelle m'ayant beaucoup plu, j'ai voulu découvrir ses écrits. 

Ce que j'ai aimé en premier lieu dans cette histoire est le fait que les protagonistes soient cités dès le départ. Ayant tendance à vitre m'emmêler les pinceaux lorsqu'il y a beaucoup de prénoms, j'ai apprécié de pouvoir établir ma liste dès les premières pages du livre.

Dans la première partie de ce thriller, il est question d'amour. Maude file le parfait amour avec Simon. Alice découvre l'amour, le vrai, avec Bruno. Solange montre un amour inconditionnel à son fils Thibault. Nicole a deux amours : son métier de greffière et son fils Bruno. 
Les chemins de tous ces personnages vont se croiser à la suite d'un drame. Un drame qui faire basculer l'amour en une haine incontrôlable.

Je ne sais pas si tous les livres de l'autrice font le même effet, mais j'ai eu beaucoup de mal à me détacher de ma liseuse ! L'histoire me trottait sans cesse dans la tête et je n'avais qu'une hâte : trouver un moment de calme pour dévorer cette histoire ! Persuadée d'avoir rapidement trouvé la personne au cœur de cette intrigue, je faisais fausse route depuis le début ! Et c'est exactement ce que j'aime dans ce genre de livre : me tromper et être tenue en haleine jusqu'aux derniers chapitres.

Ma découverte de l'autrice est une réussite ! La librairie La Griffe Noire recommande son titre "Derrière la haine". J'espère pouvoir rapidement de nouveau continuer de découvrir les écrits de Barbara Abel. N'hésitez pas à m'indiquer votre livre fétiche ! 

------------------------------------------------------------ Les extraits retenus ---------------------------------------------------

"L'amour est une puissance dont la force est capable de faire ou défaire un destin"

"Devenir parent modifie à jamais deux émotions : l'amour et la peur".

"Les regrets sont la pire des prisons, ils séquestrent les pensées dans une cellule de chagrin".

"La force d'une haine est souvent à la mesure de l'amour qui nous anime"

"Lorsqu'une mère berce son enfant, elle imagine déjà l'homme qu'il sera plus tard. Une fois adulte, elle ne voit plus en lui que le bébé qu'elle berçait autrefois".

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Si cet article vous a plu, n'hésitez pas à le partager grâce aux icônes juste en dessous ♡

21 sept. 2018

David Foenkinos - Vers la beauté


Vers la beauté, dernier roman de David Foenkinos, paru chez Gallimard

Synopsis : Antoine Duris est professeur aux Beaux-Arts de Lyon. Du jour au lendemain, il décide de tout quitter pour devenir gardien de salle au musée d'Orsay. Personne ne connaît les raisons de cette reconversion ni le traumatisme qu'il vient d'éprouver. Pour survivre, cet homme n'a trouvé qu'un remède, se tourner vers la beauté. Derrière son secret, on comprendra qu'il y a un autre destin, celui d'une jeune femme, Camille, hantée par un drame.

------------------------------------------------------------ Informations ---------------------------------------------------------------

Date de sortie : 22 mars 2018
Editions Gallimard - 224 pages
19 euros (broché) - 13.99 euros (ebook)
Source : Amazon (lien affilié)

--------------------------------------------------------------- Mon avis -----------------------------------------------------------------

Antoine Duris est professeur aux Beaux-Arts de Lyon. Il n'est ni le frère, ni le cousin du célèbre acteur, mais excelle dans son métier. Pourtant, Antoine Duris va tout quitter, précipitamment. Exit son bel appartement sur les quais de Lyon, il devient un des gardiens du musée d'Orsay à Paris. Pourquoi a-t-il quitté sa routine, autrefois plaisante ? 

David Foenkinos est un auteur dont j'aime beaucoup la plume. Douce et poétique, elle me touche. Je garde d'ailleurs un tendre souvenir de "La délicatesse", lu il y a quelques années. Le calme des vacances m'a paru idéal pour découvrir "Vers la beauté".

L'histoire se déroule en deux grandes parties. Dans la première, nous faisons la connaissance d'Antoine Duris, célibataire, passionné par son métier et par l'art. Très qualifié, il postulera pourtant pour devenir gardien de musée, afin de pouvoir admirer librement la beauté du portrait de Jeanne Hébuterne, et fuir Lyon. Mais pourquoi ? 

Portrait de Jeanne Hébuterne exposé au musée d'Orsay

Dans la seconde partie, nous revenons dans le passé, pour parler de Camille, adolescente passionnée par l'art. Son enfance a été heureuse, pourtant Camille va complètement se refermer sur elle. Cette partie est prenante et empreinte d'émotions.Nous apprendrons au court du récit qu'Antoine et Camille sont liés, et que les actes présents d'Antoine sont une conséquence du passé de Camille. 

Il est difficile de réellement m'exprimer sur ce roman car je ne souhaite pas spoiler. J'ai une nouvelle fois apprécié ce moment passé avec David Foenkinos. Entre douceur et douleur, violence et humour, je l'ai dévoré en deux jours. N'ayant pas encore pris le temps de visiter le musée d'Orsay, je penserai désormais à "Vers la beauté" lorsque l'occasion se présentera.

Ce livre me rappelle vaguement "Charlotte", du même auteur, puisqu'il est question d'art, mais pas que. On sent une souffrance chez chaque protagoniste, ainsi qu'un réel engouement pour la peinture puisque Antoine est passionné par Amedeo Modigliani. Camille, quant à elle, se découvre une vocation pour la peinture. 

C'est une lecture que je vous recommande. Une fois plongé.e dedans, vous aurez du mal à la laisser, un peu comme une oeuvre d'art ! 

------------------------------------------------------------ Les extraits retenus ---------------------------------------------------

"Finalement, on cherche sans cesse la considération de celle qu'on aime ..."

"Évoquer ce qu'on aime est une manière facile de parler de soi"

"On aime ce qui est aimé par ceux qu'on aime".

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Si cet article vous a plu, n'hésitez pas à le partager grâce aux icônes juste en dessous ♡

14 sept. 2018

Don Miguel Ruiz - Les quatre accords toltèques : La voie de la liberté personnelle

Don Miguel Ruiz - Les quatre accords toltèques : La voie de la liberté personnelle par Audible


Synopsis : Castaneda a fait découvrir au grand public les enseignements des chamans mexicains qui ont pour origine la tradition toltèque, gardienne des connaissances de Quetzacoatl, le serpent à plumes. Dans ce livre, Don Miguel révèle la source des croyances limitatrices qui nous privent de joie et créent des souffrances inutiles. Il montre en des termes très simples comment on peut se libérer du conditionnement collectif - le « rêve de la planète », basé sur la peur - afin de retrouver la dimension d'amour inconditionnel qui est à notre origine et constitue le fondement des enseignements toltèques que Castenada fut le premier à faire découvrir au grand public. Don Miguel révèle ici 4 clés simples pour transformer sa vie et ses relations, tirées de la sagesse toltèque. Leur application au quotidien permet de transformer rapidement notre vie en une expérience de liberté, de vrai bonheur et d'amour. Le monde fascinant de la Connaissance véritable et incarnée est enfin à la portée de chacun.

------------------------------------------------------------ Informations ---------------------------------------------------------------

Date de sortie : 11 mai 2016
Audible - 2h53 d'écoute
17.90 euros ou 1 crédit
Source : Audible

--------------------------------------------------------------- Mon avis -----------------------------------------------------------------

Comme indiqué dans le titre, les quatre accords toltèques représentent la voie de la liberté personnelle. J'ai entendu parler de ce livre il y a un petit moment déjà, notamment par une de mes Amies qui s'intéresse beaucoup au développement personnel.

Don Miguel Ruiz, dans ce court livre, nous montre la voie de la liberté d'être soi. Par de courtes phrases, il nous indique comment arrêter de nous mettre des bâtons dans les roues, afin de changer notre vie de manière positive.

Les quatre accords sont simples et à la portée de tous. Le premier évoque la parole, un outil puissant dans notre quotidien. L'auteur nous conseille de ne pas l'utiliser à mauvais escient, en parlant avec intégrité. 
Le deuxième accord est axé sur notre façon d'être, nos réactions. Rien ne doit être pris personnellement, afin de nous protéger.
Dans le troisième accord toltèque, Don Miguel Ruiz nous encourage à nous exprimer clairement, sans faire de supposition, pour ne pas créer de malentendus ou situations gênantes.
Enfin, dans le dernier accord, celui qui me parle le plus, l'auteur nous demande de faire toujours de notre mieux, mais aussi d'accepter que nous ne sommes pas parfaits. Dans cette ère où l'humain ne cesse de se comparer et de vouloir être toujours au top, notamment sur les réseaux, il est bon d'avoir cette piqûre de rappel.

J'ai beaucoup apprécié cette écoute estivale. Je pense d'ailleurs réitérer l'expérience avec le livre papier ou numérique. C'est un livre que tout le monde peut lire et qui peut être utile à tous
En pleine découverte du développement personnel, si vous avez des titres à me conseiller, je suis toute ouïe !

------------------------------------------------------------ Les extraits retenus ---------------------------------------------------

"Lorsque vous faites de votre mieux, vous apprenez à vous respecter. En étant conscient, vous pouvez apprendre de vos erreurs".

"On n'a pas à justifier l'amour ; l'amour est présent ou il ne l'est pas".

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Si cet article vous a plu, n'hésitez pas à le partager grâce aux icônes juste en dessous ♡