19 déc. 2018

Laurie Cohen et Toni Demuro - L'oiseau qui avait avalé une étoile


Synopsis : Une nuit, un oiseau avale une étoile. Il devient alors aussi brillant qu'un diamant.


------------------------------------------------------------ Informations ------------------------------------------------------------

Date de sortie : 15 mai 2015
Editions La Palissade - 40 pages
14.50 euros (broché) 
Source : Amazon (lien affilié)

------------------------------------------------------------ Mon avis -----------------------------------------------------------------

J'ai découvert l'existence de ce livre en me perdant sur Instagram. Lorsque j'ai vu qu'il était disponible dans ma bibliothèque, je me suis empressée de le réserver ! Pour la petite histoire, une des bibliothécaires m'a dit que c'était l'un de ses livres coup de cœur, et qu'elle adorait le lire aux enfants lorsqu'elle recevait des classes. Elle espérait d'ailleurs que je le rende rapidement pour pouvoir continuer de partager cette lecture avec d'autres groupes en cette fin d'année. 

Dans un premier temps, ma fille Lea ne semblait pas réellement intéressée par ce petit oiseau. Il faut dire qu'en ce moment, ce sont plutôt les princesses et les licornes qui lui font de l’œil. Mais lorsqu'elle a entendu le discours de notre gentille "dame de la bibliothèque", elle a souhaité le découvrir avec moi :). 

C'est l'histoire d'un petit oiseau qui avale par mégarde une étoile. Il se met alors à briller, comme un diamant. Mais malheureusement, il devient gênant pour ses camarades. Il est alors rejeté par les oisillons, les cerfs, ou encore les hérissons. 

Ce petit oiseau se retrouve alors seul, triste, et il pleure durant des jours. Une de ses larmes fait germer une fleur en forme d'étoile, qui brille elle aussi. Un humain la voit, s'arrête et s'émerveille. L'oiseau étant à l'origine de cette beauté, il lui propose de devenir son compagnon de voyage.

Cet album est d'une douceur, et d'une poésie ! Je ne peux que rejoindre les avis positifs le concernant. Ma fille a été très touchée par ce petit oiseau si triste d'être exclu par ses camarades. C'est ainsi que nous avons pu discuter de la différence, mais également de la tolérance. Je trouve qu'il est important d'en parler aux enfants, car malheureusement, c'est l'âge où l'on entend déjà des paroles qui peuvent blesser, que ce soit sur un physique, une couleur de peau, une maladie ... Il n'est jamais trop tôt pour leur apprendre à respecter autrui.

Conseillé à partir de 3 ans, ce livre est un bel appel à la tolérance, accompagné de superbes illustrations qui invitent au voyage. Je ne peux que vous le recommander ! Il sera d'ailleurs adapté au cinéma par Célia Rivière et sortira le 6 février prochain sous le titre "La cabane aux oiseaux".



-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Si cet article vous a plu, n'hésitez pas à le partager grâce aux icônes juste en dessous ♡

11 déc. 2018

Mon look de fêtes ! - Calendrier de l'avent

Noël approche ! Cela fait quelques temps que je voulais présenter quelques looks sur mon blog, mais je n'osais pas. Par manque de temps également, mais aussi parce que je n'ai pas le matériel nécessaire, je me contentais d'en poster à l'occasion en Insta story

Il y a quelques semaines, ma copinaute Elodie, du blog Serenamente, m'a proposé de participer à son calendrier de l'avent de blogueuses. Alors voilà, je me lance en vous présentant deux looks pour les fêtes ! Et pour honorer l'idée d'Elodie, je suis restée dans les tons bleu, car c'est sa couleur préférée !

Le calendrier de l'avent de blogueuses du blog Serenamente
Source : http://serenamente.fr

Look n°1 : En toute sobriété

Pour ce premier look, j'ai opté pour une robe simple, mais qui fait tout son effet grâce à son bas façon tutu de danseuse. Ma robe vient d'une ancienne collection de chez Naf-Naf, est de seconde main et est très agréable à porter ! j'ai choisi de porter des collants basiques de couleur noire pour rester dans le côté sobre de la tenue. Mes escarpins viennent de chez Gémo, mais je vous avoue que n'ayant plus l'habitude de porter des talons, je finirai très rapidement pieds nus ou en chaussons le jour J ! 

un look pour les fêtes, sobre et classe grâce à naf naf !

Concernant les accessoires, je porte un collier de couleur dorée ainsi qu'un bracelet qui m'a été offert. Mes boucles d'oreilles viennent de chez Primark et sont un clin d'oeil à Noël, puisqu'elles représentent un sapin. 

Et enfin, pour le maquillage, j'ai opté pour du doré et du marron, piochés dans ma palette BYS. Et puisque c'est la fête, j'ai aussi maquillé mes lèvres avec un rouge à tomber, provenant de la marque Anastasia Beverly Hills ! Un peu de bronzer et d'highlighter et c'est parti ! 

zoom sur mon make-up et mes accessoires pour ce look de fêtes !

Essence, ELF, BYS, Catrice, Bourjois, The Balm ... Pour un make-up de fêtes qui brille !


Look n°2 : Ça brille !

Pour ce deuxième look, j'ai voulu quelque chose d'un peu plus scintillant, un peu plus tape à l’œil sans pour autant en faire trop. Le noir et bleu restent les couleurs principales de ma tenue, mais j'ai ajouté de l'argenté pour le côté festif avec une jolie jupe courte de la marque Tissaia, de seconde main également. Pour ne pas en faire trop, mon top est uni et vient de chez Mim. Comme il fait souvent chaud chez mes parents pour le réveillon, je suis en général en manches courtes. Et enfin, vous les verrez dans la photo de la tenue en détail, j'ai opté pour des bottines provenant de chez Gémo. J'achète quasiment toutes mes chaussures là-bas. 

du sequins, et que ça brille avec Tissaia !

Côté accessoires, je porte des bijoux offerts par deux amies et auxquels je tiens beaucoup ! Mon collier vient de chez Swarovski et mon bracelet de chez Pandora. Pour les boucles d'oreilles, je ne sais pas, mais je les porte régulièrement car je trouve qu'elles s'adaptent à toutes les tenues !

Et pour conclure, le make-up ! J'ai repris les couleurs de la jupe, à savoir du gris et du bleu. Et, puisque nous sommes en période de fêtes, j'ai également chargé mes lèvres avec une couleur prune, que j'aime bien porter en période hivernale.

zoom sur mon make-up et mes accessoires pour ce look de fêtes !

Essence, ELF, Kiko, Maybelline New York, Coastal scents .


Et voilà, il n'y a plus qu'à patienter tranquillement jusqu'aux fêtes et profiter de chaque instant !

Demain, c'est Sarah, du blog Un blog de fille, qui vous présentera une DIY sur le thème de Noël !

Et vous, quelle tenue allez-vous porter ? 
Que pensez-vous de ces deux tenues ? 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Si cet article vous a plu, n'hésitez pas à le partager grâce aux icônes juste en dessous ♡



Toutes les participantes du calendrier de l'avent :

01. Elodie “Serenamente” | 02. Caroline “Paaradise Of Beauty” | 03. Caroline “Pichette & Paillettes” | 04. Roberta “Réglisse & Myrtilles” | 05. Myriam “Bordelaise by Mimi” | 06. Océane “Je veux tout tester” | 07. Miss Loup | 08. Sarah “Les Choses qui brillent” | 09. Mélanie “l’Univers de Mel” | 10. Margaux “Margaux Lifestyle”  | 11. Moi :) |12. Sarah “Un blog de Fille” | 13. Amandine “Le Boudoir d’Amandine” | 14. Marie “Dinette & Pailettes” | 15. Adeline “Forty Beauty” | 16. Hyly “Lire sous la Lune” | 17. Mumu “Coup de Coeur de Mumu” | 18. Isabelle “Frikadel” | 19. Aurélie “Aurely27Beauty” | 20. Audrey “Les Cosmétiques se Cuisinent” | 21. Myna “Les Fraises de Myna” | 22. Aurélie “Aunatur-elle” | 23. Virginie & Mélina “Ninie & Poutoune” | 24. Elsa “Le Comptoir d’Elsa”

Merci Aurélie de m'avoir laissée reprendre ton listing.

7 déc. 2018

Laurence Marino - 9 mois ou presque

Journal de bord de Laurence Marino, 9 mois ou presque, publié chez Yakabooks

Synopsis : Tombons-nous un jour enceinte ? Est-on enceinte ou le devient-on ? Comment devenir mère lorsque l’on en a été privée ? Au fil des pages et des jours, on part à la découverte de ces mois pendant lesquels se fabrique une maman. Dans un véritable dialogue entre le dedans et le dehors, l’héroïne embarque le lecteur dans la plus jolie des aventures humaines.

------------------------------------------------------------ Informations ------------------------------------------------------------

Date de sortie : 28 juillet 2017
Editions Yakabooks - 139 pages
2 euros (broché) 
Source : Amazon (lien affilié)

------------------------------------------------------------ Mon avis -----------------------------------------------------------------

Avant tout, je tiens à remercier l'équipe de Babelio et la maison d'édition Yakabooks pour ce livre que j'ai pu découvrir grâce à la dernière masse critique Babelio.

Nous suivons ici une trentenaire bordelaise pendant neuf mois. Neuf mois ? Oui, le temps d'une grossesse, cette grande étape de vie chez la femme. Joie, angoisses, peurs, doutes, moments de bonheur, l'héroïne du roman traverse de nombreuses émotions.

139 pages, est-ce suffisant pour résumer 9 mois de grossesse ? Le pari est réussi pour Laurence Marino ! Cette dernière se livre en toute sincérité sur sa vie avant la maternité, pendant sa grossesse et l'après. Comme dans un journal de bord, chaque jour, chaque moment clé est retranscrit afin de tout garder. Il y a bien entendu la découverte de la grossesse, mais aussi l'annonce, les nombreuses questions, les doutes, et les moments de bonheur indescriptibles. 

Avec humour, mais également émotion, Laurence Marino m'a ramenée en 2013 et en 2016, lors de mes deux grossesses. J'ai eu la chance de les avoir bien vécues, et qu'elles se soient bien terminées, mais je sais que cela n'est pas toujours le cas. 

Une mention spéciale pour la maison d'édition Yakabooks, qui propose un tarif unique de 2 euros pour ses livres, et ce afin de lutter contre l'illettrisme. A ce prix-là, vous n'avez aucune raison de résister ! 

------------------------------------------------------------ L'extrait retenu --------------------------------------------------------

"En donnant la vie, les parents n'ont pas à perdre la leur. Ils s'enrichissent et ne doivent pas s'appauvrir intellectuellement. C'est une aventure et non un parcours du combattant".

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Si cet article vous a plu, n'hésitez pas à le partager grâce aux icônes juste en dessous ♡

30 nov. 2018

Jack Koch - L'amour, c'est ...


Synopsis : Illustrateur très actif sur les réseaux sociaux, Jack Koch a invité 200 auteurs, connus et moins connus, français et étrangers, issus de tous les genres littéraires, à offrir leur définition de l'amour, qu'il a ensuite illustrée.
Le résultat : 400 pages empreintes de poésie et d'humour.

------------------------------------------------------------ Informations ------------------------------------------------------------

Date de sortie : 31 octobre 2018
Editions Le Livre de Poche - 432 pages
14.90 euros (broché) - 13.99 euros (ebook)
Source : Amazon (lien affilié)

------------------------------------------------------------ Mon avis -----------------------------------------------------------------

200 auteurs donnant leur vision de l'amour, par une citation, une phrase, un texte. C'est quoi l'amour ? Un parent, une vie à deux, un enfant, nous. Chaque auteur a sa propre définition, tantôt drôle, souvent émouvante et surtout bien écrite.

Je suis amoureuse de l'amour. Pour moi, il ne se résume pas à la personne qui partage notre vie. L'amour est partout autour de nous, et en nous. Il est là dans les moments fraternels, les retrouvailles entre amis, dans les yeux de mes filles. Et chaque jour, même si je n'ai pas toujours le moral, je le sens, et je le trouve. Alors évidemment, je ne pouvais pas passer à côté de ce livre, duquel j'ai retenu beaucoup de citations.

Inutile de rédiger une grande chronique, il  n'y a aucune histoire, juste l'envie de partager ce beau sentiment appelé Amour.


Je ne peux que vous recommander ce livre, car en plus d'aimer, vous ferez une bonne action ! En effet, 2 euros sont reversés à l'association "Le rire médecin", qui aide les enfants hospitalisés, ainsi que leurs parents, à retrouver le sourire grâce aux clowns. Gérard Jugnot, Sara Giraudeau, Anny duperey et François-Xavier Demaison en sont les parrains.

Et pourquoi pas le glisser dans la hotte du Père Noël cette année ? 

------------------------------------------------------------ Les extraits retenus ---------------------------------------------------

"L'amour, c'est se sentir comblé par un secret qu'on est deux à partager" - sophie Adriansen

"L'amour, c'est recevoir autant que donner" - André Cabaret

"L'amour, c'est d'abord s'aimer soi et s'écouter pour être capable d'en redistribuer en quantité astronomique" - Erine Kova

"L'amour, c'est le soleil qu'elle me donne chaque matin, et que j'accroche au ciel du jour qui vient" - Nicolas Lebel


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Si cet article vous a plu, n'hésitez pas à le partager grâce aux icônes juste en dessous ♡

28 nov. 2018

Agnès de Lestrade et Quentin Gréban - Un drôle de Papa !

Un drôle de Papa, d'Agnès de Lestrade, à lire !


Synopsis : Maître Renard trouve un jour, dans la forêt, une petite poulette perdue. Conseillé par son ami le sanglier, il décide de la garder quelque temps afin de l'engraisser et d'en faire un festin. Une routine s'installe entre notre renard et sa poulette, qui partagent courses, repas, jeux de cartes... Jusqu'au jour où la petite poule l'appelle... Papa ! Pris d'affection pour sa petite poulette, Maître Renard ne la mangera finalement pas avec ses amis : il l'adopte, et tous deux formeront une jolie petite famille.

------------------------------------------------------------ Informations ------------------------------------------------------------

Date de sortie : 1er mai 2018
Editions Lito - 32 pages
10 euros (broché) 
Source : Amazon (lien affilié)

------------------------------------------------------------ Mon avis -----------------------------------------------------------------

Dans la forêt, Maître Renard trouve son dîner : une alléchante petite poule qui s'est perdue. Sur les conseils de son ami le sanglier, il décide de l'engraisser pendant quelques jours afin de la rendre plus appétissante et de la servir lors d'une fête avec ses compères. 

Aux petits soins pour Poulette, Maître Renard finit par s'y attacher. Mais voilà, il a promis à ses amis un festin avant le printemps ! Comment faire pour ne pas les décevoir ? 

Cette histoire est très agréable à lire aux enfants. Pour une fois, le renard n'est pas totalement montré comme un prédateur usant de ruses pour arriver à ses fins. Des valeurs y sont véhiculées, telles que l'amitié et le sens de la famille.

Les illustrations rendent cette histoire d'autant plus mignonne. Je suis ravie d'avoir pu la découvrir grâce à ma bibliothèque et de l'avoir lu à mes petites poulettes. C'est bien entendu un livre que je vous recommande pour vos enfants, mais aussi pour offrir ! Conseillé à partir de 3 ans.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Si cet article vous a plu, n'hésitez pas à le partager grâce aux icônes juste en dessous ♡

23 nov. 2018

AJ Pearce - Chère Mrs Bird

Publié aux éditions  Belfond, Chère Mrs Bird de AJ Pearce


Synopsis : Dans la droite lignée du Cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates, un premier roman plein de charme et d'humour british, véritable ode à l'amitié, à la générosité et au courage des femmes pendant la Seconde Guerre mondiale.
Londres, 1941. 
À vingt-quatre ans, Emmy n'a qu'un rêve : devenir reporter de guerre. Un rêve qui semble sur le point de se réaliser lorsque la jeune femme décroche un poste au London Evening Chronicles. Enfin, Emmy va pouvoir entrer dans le vif du sujet, partir sur le front, se faire un nom au fil de la plume ! Las, c'est un poste d'assistante à la rédaction du magazine féminin Women's Day qui lui est offert. 
La mission d'Emmy : répondre aux courriers des lectrices adressés à Mrs Bird, la rédactrice en chef du journal. Mais attention, la terrifiante Mrs Bird est très stricte, et seules les demandes les plus vertueuses se verront offrir une réponse expéditive dans le poussiéreux journal. Un cas de conscience pour la jeune journaliste qui refuse de laisser ses concitoyennes en mal d'amour et de soutien amical, errer dans les limbes en raison du diktat imposé par une vieille conservatrice bon teint. Et Emmy a un plan pour outrepasser l'autorité de Mrs Bird... 
Alors que la ville sombre peu à peu sous les bombes, Emmy va mettre sa carrière en jeu pour venir en aide aux femmes restées seules à l'arrière. L'heure de la résistance féminine a sonné !

------------------------------------------------------------ Informations ------------------------------------------------------------

Date de sortie : 5 avril 2018
Editions Belfond - 360 pages
21 euros (broché) - 9.99 euros (ebook)
Source : Amazon (lien affilié)

------------------------------------------------------------ Mon avis -----------------------------------------------------------------

Emmeline a 24 ans. Fiancée à Edmund, parti combattre, elle rêve de devenir reporter de guerre. C'est pour cette raison qu'elle va postuler à l'annonce d'assistante rédaction au London Evening Chronicles. Cependant, le poste accepté n'est pas vraiment celui qu'elle espérait.
Comment Emmy va-t-elle collaborer avec l'autoritaire Mrs Bird, qui refuse de répondre à la plupart des courriers féminins lui étant adressé ? 

A force d'entendre parler de Mrs Bird, j'ai voulu à mon tour me lancer. La seconde Guerre Mondiale étant une époque à laquelle j'ai toujours été sensible. Mais je cherchais également un peu de légèreté. "Chère Mrs Bird" m'a paru parfait pour allier le tragique de cette période avec la fraîcheur d'Emmeline.

Cette dernière se retrouve à trier le courrier des lectrices du magazine féminin "Women's day", afin que Mrs Bird puisse leur répondre dans la page "problèmes". Mais attention, un grand nombre de thème est prohibé. Emmy est fort embêtée et souhaiterait pouvoir aider ces lectrices en détresse. J'ai beaucoup apprécié ce personnage, toujours dévoué, que ce soit envers son travail d'assistante, à la caserne de pompiers où elle est volontaire ou encore auprès de son entourage, notamment sa meilleure amie Bunty. 

La femme est représentée de façon juste et est toujours courageuse. Si effectivement, en temps de guerre, les hommes sont appelés au front, il ne faut pas oublier que la femme doit affronter le quotidien, seule ou avec des enfants, en ayant toujours la crainte de ne pas voir revenir son bien aimé.

Toujours sur fond historique, Emmy apporte de l'humour et de la légèreté à la première partie du roman. Parfois naïve, souvent maladroite, elle est toujours pleine de bonnes intentions. La deuxième partie, quant à elle, est plus pesante. Malgré l'envie et le courage des londoniens face à la guerre, les descriptions des raids aériens et leurs conséquences m'ont serré le cœur.

Je suis contente d'avoir enfin pris le temps de découvrir "Chère Mrs Bird". Même si cela n'a pas été un coup de cœur, j'ai beaucoup apprécié Emmy dans son rôle d'assistante, collègue et amie. C'est une femme pleine de sincérité qui mérite de voir ses rêves se réaliser.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Si cet article vous a plu, n'hésitez pas à le partager grâce aux icônes juste en dessous ♡

16 nov. 2018

Ingrid Chauvin - Croire au bonheur

Croire au bonheur, le nouveau témoignage d'Ingrid Chauvin, publié chez les éditions Plon

Synopsis : Deux ans après le décès de sa fille Jade, Ingrid Chauvin ouvre à nouveau son cœur dans ce témoignage sur le difficile chemin de la reconstruction et sur le bonheur retrouvé. Elle attend un petit garçon...
" Me voilà en tête-à-tête avec ce test de grossesse positif. Les premiers mots que j'ai prononcés en regardant la photo de Jade ont été : "Merci ma fille". Comme si elle avait attendu que je sois prête pour m'offrir à nouveau de porter et de donner la vie. Pour que ce bébé qui arriverait ne soit pas un bébé de remplacement, mais un petit frère ou une petite sœur qui aurait sa place à part entière... 

Les miracles se produisent uniquement pour ceux qui veulent bien y croire. 
Ces mots ont résonné dans mon esprit et guidé mes espoirs durant ces deux années. La vie réserve ainsi de merveilleuses surprises et je voudrais, en vous dévoilant ce que la nature veut bien nous offrir aujourd'hui, être un exemple pour tous ceux qui traversent l'épreuve similaire de la perte d'un enfant. 

Comme pour mon premier témoignage A cœur ouvert, ce livre à plusieurs buts. D'abord de me libérer, de me faire du bien parce que j'éprouve une grande libération et un réel plaisir à écrire. D'avoir pour plus tard une trace indélébile de mon chemin de vie, de mon amour inconditionnel de maman. Enfin, de partager cela avec ceux qui le souhaitent, ceux à qui mon parcours peut donner de l'espoir et de la force. 
J'ai aujourd'hui des sentiments, des émotions et une expérience positive à communiquer. Je voudrais sincèrement que cela puisse aider un maximum de personnes en reconstruction... "

------------------------------------------------------------ Informations ---------------------------------------------------------------

Date de sortie : 3 novembre 2016
Editions Plon - 240 pages
17.90 euros (broché) - 12.99 euros (ebook)
Existe également au format poche - 6 euros
Source : Amazon (lien affilié)

--------------------------------------------------------------- Mon avis -----------------------------------------------------------------

Ingrid Chauvin n'a plus besoin d'être présentée. Célèbre comédienne française, je l'ai pour ma part découverte en 2005 dans la série "Dolmn" diffusée sur TF1. Après quelques recherches, j'ai appris qu'elle avait également fait quelques apparitions dans "Salut les Musclés", "Premiers baisers" ou encore "Le miracle de l'amour". Petit clin d’œil à la génération 90 ;)

"Croire au bonheur" est le deuxième livre d'Ingrid Chauvin. En effet, elle a déjà écrit "A cœur ouvert", témoignage dédié à sa fille Jade, décédée à l'âge de 5 mois. Ici, un nouvel espoir s'offre à elle. De nouveau enceinte, elle remercie la vie, et surtout Jade qui l'accompagne chaque jour.

Le titre ainsi que la couverture laissent penser que ce témoignage est empli de joie, et pourtant ... Avec beaucoup de sensibilité et d'honnêteté, Ingrid Chauvin se livre sur son difficile parcours pour devenir mère à nouveau. Jade est bien entendu omniprésente tout au long de ce témoignage, mais Ingrid Chauvin évoque également son mari, son entourage, sa vie au théâtre ...

Chaque mot est pesé et touchant. Comment se reconstruire après la perte d'un enfant ? Comment chasser les angoisses lorsque le miracle se produit de nouveau ? Ingrid Chauvin ouvre son cœur à ses lecteurs, laisser parler son courage et sa fragilité.

Sans surprise, l'histoire de cette femme m'a émue. Croire au bonheur, sourire à nouveau, pour de vrai, et savourer ces nouveaux instants sans oublier le passé, telle est la devise d'Ingrid Chauvin, qui partage tout, le bon comme le moins bon.

Je suis ravie d'avoir pu découvrir ce livre gagné lors d'un concours et resté trop longtemps dans ma pile à lire. J'ai notamment eu l'agréable surprise d'y découvrir une dédicace de l'autrice. Un grand merci !

------------------------------------------------------------ Les extraits retenus ---------------------------------------------------

"C'est en se forçant à sourire qu'un jour ce sourire devient naturel".

"Parce qu'on ne se sent compris que par quelqu'un qui a vécu les mêmes épreuves".

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Si cet article vous a plu, n'hésitez pas à le partager grâce aux icônes juste en dessous ♡

9 nov. 2018

Baptiste Beaulieu - La ballade de l'enfant gris



Synopsis : C’est l’histoire de Jo’, un jeune interne en pédiatrie à la personnalité fantasque, à qui tout sourit.
C’est l’histoire de No’, un garçon de sept ans, attachant et joueur, qui est atteint d’un mal incurable et ne comprend pas pourquoi sa maman ne vient pas le voir plus souvent à l’hôpital.
C’est l’histoire de Maria, une mère secrète, qui disparaît à l’autre bout du monde au lieu de rester au chevet de son fils.
Un matin survient un drame qui lie pour toujours le destin de ces trois êtres.


Inspiré par le choc ressenti lors de la disparition de l’un de ses jeunes patients, l’auteur nous offre un  troisième roman poignant qui nous entraîne dans une quête initiatique bouleversante.

------------------------------------------------------------ Informations ------------------------------------------------------------

Date de sortie : 21 février 2018
Editions Le Livre de Poche - 384 pages
7.40 euros (broché) - 3.99 euros (ebook)
Source : Amazon (lien affilié)

------------------------------------------------------------ Mon avis -----------------------------------------------------------------

Jo' est interne en pédiatrie. Des enfants malades, il en voit régulièrement, mais sa rencontre avec No' va le bouleverser, au point de partir à l'autre bout du monde pour lui. Mais qui est ce petit garçon de 7 ans, hospitalisé, souffrant de l'absence de sa maman ? 

Il y a quelques années, j'ai lu "Alors, voilà" de Baptiste Beaulieu. Je trouvais déjà la plume de l'auteur plaisante. Ce dernier ma réellement touchée dans la nouvelle écrite dans "Je te donne", un recueil de nouvelles publié en partenariat avec l'EFS. Depuis, je le suis sur les réseaux sociaux et suis souvent touchée par sa sensibilité et son humanité.

Lors du salon St Maur en Poche, j'ai eu le plaisir de le rencontrer et sa grande gentillesse m'a donné envie de lire "La ballade de l'enfant gris".



Nous suivons ici Jo', interne en pédiatrie. No' n'est pas son patient. Pourtant, Jo' va tisser un véritable lien avec ce garçon de 7 ans, même après la déchirure. Quelle est cette déchirure ? Cet événement marquant du roman ? Baptiste Beaulieu ne le dévoilera pas de suite. 

Chaque chapitre alterne entre avant et après cette déchirure. Avant, il y a tout le quotidien à l'hôpital : la mère de No', trop absente, Madame Crinchon et son langage très particulier, les ruses de Jo' pour faire oublier à No' sa situation. Et puis il y a l'après : ce voyage en Italie, puis à Jérusalem, pour comprendre et se libérer.

A l'instar de ses écrits sur les réseaux sociaux, j'ai retrouvé ici une grande sensibilité de l'auteur, lui même médecin. Sa plume poétique et pleine d'humanité a su me toucher, et j'ai aimé me perdre entre Jérusalem et Rome avec Jo'. 

Ce livre ne vous laissera pas insensible. Il me tarde de pouvoir découvrir son dernier roman, qui m'attend sagement sur ma table de chevet !


------------------------------------------------------------ Les extraits retenus ---------------------------------------------------

"Un enfant, ça a ce pouvoir d'attendrir même ce qu'il y a de plus âpre en toi, de plus inflexible".

"Le cerveau est comme le coeur : globalement, ce sont des organes capricieux. Ils fonctionnent 24 heures sur 24, 365 jours sur 365 et, pourtant, ils t'abandonnent à l'instant même où tu tombes amoureux".

"Les grandes amitiés - comme les drames intenses - ont souvent de petits commencements".

"Rire tout le temps, même en cas de tempête d'ailleurs. Le rire, c'est la forme la plus noble du courage".

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Si cet article vous a plu, n'hésitez pas à le partager grâce aux icônes juste en dessous ♡

2 nov. 2018

Benoit Cohen - Mohammad, ma mère et moi

Benoit Cohen - Mohammad, ma mère et moi. Publié chez Flammarion

Synopsis : Au moment où Donald Trump accède au pouvoir, Benoit Cohen, cinéaste français installé aux États-Unis, apprend que sa mère s apprête à héberger, dans l hôtel particulier du 7e arrondissement où elle vit seule, Mohammad, un migrant afghan. Alors que Benoit Cohen s insurge contre ce président raciste qui menace de fermer les frontières, il ne peut s empêcher de s inquiéter pour sa mère qui, sans lui en avoir jamais soufflé mot, ouvre sa porte à un étranger. Il revient alors à Paris et rencontre Mohammad. Ce garçon qui, de déracinement en déracinement, a grandi, à l instar des chats, sept fois plus vite qu un jeune occidental, va lui confier son histoire. Entre Benoit, exilé volontaire, et Mohammad, réfugié malgré lui, une relation intense se noue, sous le regard de Marie-France, qui vient compléter cet improbable trio. Dans ce récit singulier, Benoit Cohen décrit, non sans humour, ce chemin exaltant et complexe qu est la rencontre de l autre et s interroge sur ce que « donner » veut dire.

------------------------------------------------------------ Informations ------------------------------------------------------------

Date de sortie : 4 avril 2018
Editions Flammarion - 288 pages
19 euros (broché) - 13.99 euros (ebook)
Source : Amazon (lien affilié)

------------------------------------------------------------ Mon avis -----------------------------------------------------------------

Benoit et Mohammad ont un point commun : Marie-France. Benoit, réalisateur, est parti vivre le rêve américain avec sa famille. Mohammad survit depuis l'enfance dans un monde de violence et d'exils. Marie-France, mère de Benoit, vit seule dans le beau quartier des Invalides à Paris. Marie-France va accueillir Mohammad chez elle. Benoit va raconter son histoire.

Vous l'aurez compris, ce livre tourne autour de ces trois protagonistes. Avec bienveillance et justesse, Benoit va retracer le passé de Mohammad, ses doutes, ses envies d'avenir, devenues possibles grâce à l'association SINGA et Marie-France. L'ouverture d'esprit de cette dernière, son écoute, son empathie et son altruisme m'ont beaucoup touchée. Le monde devrait avoir plus de femmes exceptionnelles comme Marie-France.

Nous ne pouvons pas ne pas voir les réfugiés, peu importe où nous sommes en France. Que font-ils ici -ai-je déjà entendu - alors qu'il n'ont rien ? Et en Syrie, au Yémen, ailleus, qu'avaient-ils ? Resteriez-vous dans un pays en guerre, dans lequel vous risquez votre vie tous les jours en sortant de chez vous, si encore vous avez la chance d'avoir un toit là-bas ? Leur situation est alarmante. Malheureusement, il est plus facile de faire l'autruche.

Mohammad est l'un d'entre eux. Vingt ans de violence et pourtant une envie incroyable de vivre, de s'instruire, de se donner pour atteindre les objectifs fixés. C'est un jeune homme avec des valeurs et une grande sensibilité. 

Nous ne sommes pas ici dans la morale mais dans un témoignage humain, raconté avec humilité et authenticité. Le respect, l'amour, l'amitié, la solidarité sont mises en avant, donnant une autre image des migrants, différentes de celle véhiculée par les médias. 

Pour ne plus faire semblant, pour se rendre enfin compte, pour tenter d'aider, "Mohammad, ma mère et moi" est un livre à glisser entre de nombreuses mains !

Je tiens à remercier Benoit Cohen de m'avoir proposé de découvrir son dernier titre, que je vais faire voyager à mon tour.

------------------------------------------------------------ Les extraits retenus ---------------------------------------------------------

"Comment fait-on pour donner de l'amour quand on ne s'aime pas soi-même ?"

"Le seul soucis de l'administration semble être de ne pas accorder de visas à des réfugiés qui mentiraient sur leur condition. Une personne qui a abandonné son pays, sa famille, ses amis, qui a tout perdu, ne devrait-elle pas être considérée comme une victime plutôt que comme un voleur ?"

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Si cet article vous a plu, n'hésitez pas à le partager grâce aux icônes juste en dessous ♡

26 oct. 2018

Florence Henry - L'enfermement

Si vous avez rencontré une personne autiste, vous avez rencontré une personne autiste.
Stephen Shore

témoignage bouleversant sur l'autisme, de Florence Henry

Synopsis : Longtemps, Océane fut cette enfant recroquevillée sur elle-même, qui ne regardait personne et semblait compter les étoiles. 

Dès la maternelle, médecins et instituteurs sont formels : l'enfant est autiste, aucun espoir d'amélioration n'est à attendre. Révoltée, Florence déscolarise Océane et met toute sa vie entre parenthèses pour se consacrer à sa fille. Dix heures par jour, elle improvise des jeux, des consignes, des mises en scène. L'apprentissage devient acharnement. Mais bientôt, le miracle se produit : pour la première fois, Océane se met à rire. Elle renaît au monde... 

Pendant six ans, Florence va mener cette guerre totale et solitaire. Malgré les obstacles, les jugements, elle ne lâche rien, bouleversée par les progrès spectaculaires de sa fille. 

En septembre 2013, Océane réintègre enfin l'école. elle a douze ans. Brillante élève, elle prépare aujourd'hui son bac S et rêve de devenir astronome. 

Une formidable leçon de vie, d'amour et de courage.

------------------------------------------------------------ Informations ------------------------------------------------------------

Date de sortie : 30 août 2018 
Xo Editions - 256 pages
18.90 euros (broché) - 12.99 euros (ebook)
Source : Amazon (lien affilié)

------------------------------------------------------------ Mon avis -----------------------------------------------------------------

Océane est une enfant autiste. Ses parents se sont toujours battus pour qu'elle ait la vie la plus normale possible. Cependant, ils ont rapidement dû faire faire aux obstacles du quotidien, notamment l'école.

Ne pouvant évoluer dans un milieu où la différence d'Océane n'est pas prise en considération, sa Maman, Florence, décide de la déscolariser, malgré les réticences du corps professoral. Pour sa fille, elle met sa vie entre parenthèses. Chaque jour est un combat, et comme dans chaque combat, il y a des défaites, mais aussi de grandes victoires

Florence Henry m'a impressionnée. L'autisme reste un trouble neuro-développemental assez flou pour moi et la société en général, je pense. A travers ce témoignage, j'ai pu constater la difficulté du quotidien pour l'enfant, mais également pour les parents. Et je pense que c'est aussi à nous, parents, d'expliquer à nos enfants qu'un enfant autiste est un enfant, et que même s'il est différent, il a également le droit de profiter de son enfance. 

Florence Henry fait preuve d'un courage sans faille. N'hésitant pas à tenir tête au corps professoral et médical, elle va tout faire pour sa fille. Son acharnement a fait ses preuves, et c'est émouvant de lire les progrès réalisés. Ensemble, elles ne formeront plus qu'un, pour qu'Océane puisse grandir et s'épanouir. 

Alors oui, Florence Henry s'est isolée et n'a pas toujours pris en considération les explications et conseils de son entourage, oui, parfois elle a eu envie de baisser les bras, mais c'est bien connu : pour son enfant, on déplacerait des montagnes ! On ne peut juger sa façon de faire, ses propos, ses pensées, car on ne sait pas réellement ce que cette famille a vécu. 

Un passage m'a d'ailleurs émue aux larmes, lorsqu'Océane parle de sa petite sœur. Je l'ai d'ailleurs envoyé à ma propre sœur et vous le laisse ici car il mérite d'être lu, comme tout le livre.


Extrait de L'enfermement de Florence Henry, témoignage sur l'autisme et sur sa fille Océane, publié chez Xo éditions

Je souhaite à Océane une belle réussite scolaire et professionnelle et salue sa force ainsi que celle de ses parents, et de sa sœur. 

Merci encore à Mélanie et à Xo éditions de m'avoir adressée ce témoignage, qui mérite d'être connu aux yeux de tous ! 

------------------------------------------------------------ Les extraits retenus ---------------------------------------------------------

"Avec toi, Océane, j'ai appris que je pouvais repousser mes limites jour après jour, que l'impossible est une évidence très relative et circonstancielle, qu'un désastre peut vous donner des ailes après vous avoir écrasé [ ... ] que rien n'est tout à fait intolérable ni infaisable".

"Heureusement, très vite, une petite voix me répète que les épreuves sont des cadeaux pour grandir. J'ai appris la force du verbe, le pouvoir du mot vrai et la puissance de l'amour. Nous sommes nos seules limites, et le vide est un appel à avancer, à croire que l'on peut changer les choses".

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Si cet article vous a plu, n'hésitez pas à le partager grâce aux icônes juste en dessous ♡

16 oct. 2018

Camille Anseaume - Quatre murs et un toit

Mon avis concernant Quatre murs et un toit de Camille Anseaume, publié chez Calmann-Levy

Synopsis : Avec tendresse et humour, Camille Anseaume  livre, pièce par pièce, un hymne drôle et poétique  à la maison d’enfance.

Quand elle apprend que ses parents ont mis en vente  la maison où elle a grandi, Camille décide d’y séjourner  une dernière fois afin de s’imprégner du lieu et lui  faire ses adieux. Chaque pièce résonne encore de  l’écho des joies et des peines passées et la replonge  dans les souvenirs : les manies de sa mère, les blagues  de son père, les amis du grand-frère dont elle est  follement amoureuse, les disputes entre soeurs…des cris, des rires, des larmes, et surtout beaucoup,
beaucoup d’amour. Mais une semaine, est-ce suffisant  pour dire adieu à son enfance ?

------------------------------------------------------------ Informations ------------------------------------------------------------

Date de sortie : 28 février 2018
Editions Calmann-Lévy - 162 pages
10.99 euros (broché) - 16 euros (ebook)
Source : Amazon (lien affilié)

------------------------------------------------------------ Mon avis -----------------------------------------------------------------

Camille a vécu son enfance et son adolescence au 72 allée de la Primevère. Cette maison, qui a accueilli joies et peines, s'apprête à être vendue. Alors, pour faire ses adieux à toute une partie de sa vie, Camille va y séjourner seule pendant une semaine. Chaque pièce de cette habitation lui rappelle des souvenirs. Souvenirs qu'elle partage dans son roman, comme un hommage au "72 allée de la Primevère", en un seul mot.

"Quatre murs et un toit" est un entre deux. Ce roman n'était pas prévu, mais la vente de la maison d'enfance de Camille Anseaume a bouscoulé ses projets. J'ai appris la sortie de ce titre via l'instagram de Prettybooks et j'attendais d'être dans ma propre maison d'enfance, celle de mes vacances, pour pouvoir découvrir cette lecture.

Je n'aurai pas pu trouver meilleur endroit pour débuter ce livre. En effet, comme Camille, chaque pièce de la maison me rappelle des moments forts ou au contraire plus futiles. Des souvenirs, j'en ai, et je suis heureuse de pouvoir revenir dans cette maison lorsque cela est possible. Comme Camille, j'y ai connu l'amour, les chagrins, l'amitié, les instants fraternels ...

Simplement et sans chichis, Camille Anseaume partage quelques moments de sa jeunesse. Pièce par pièce, comme un besoin de s'imprégner une dernière fois des histoires liées aux bibelots, aux habitants, elle raconte cette maison. C'est joliment écrit et empreint de nostalgie. J'ai ressenti de la tristesse de laisser partir cette maison, une tristesse que je ressentirai certainement si cela arrivait dans ma famille.

J'ai beaucoup aimé ce roman car il m'a personnellement touchée, me renvoyant à mes propres souvenirs d'enfant. Se lisant rapidement, il est un bel hommage au 72 allée de la Primevère.

------------------------------------------------------------ L'extrait retenu ----------------------------------------------------------

"Souvent, on a l'impression que la vie nous échappe. Alors, on cherche à avoir de l'emprise sur un territoire, pour se prouver qu'on existe".

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Si cet article vous a plu, n'hésitez pas à le partager grâce aux icônes juste en dessous ♡

5 oct. 2018

Leti Pradas Callegari - Nina en moi

Leti Pradas Callegari - Nina en moi, publié chez Lys bleu éditions.
Source : https://www.pikview.com


Synopsis : Nina est une jeune catalane qui après une nuit trop arrosée passée avec un ex-amant se retrouve dans une situation qui va l'obliger à faire plusieurs changements dans sa vie : un nouvel appartement, une nouvelle voie professionnelle et de nouvelles rencontres. Tout cela l'engage à replonger dans son passé pour affronter le futur et accomplir son unique et simple but : être heureuse.

------------------------------------------------------------ Informations ---------------------------------------------------------------

Date de sortie : 24 avril 2018
Editions Le Lys Bleu - 256 pages
18.60 euros (broché) - 4.99 euros (ebook)
Source : Amazon (lien affilié)

--------------------------------------------------------------- Mon avis -----------------------------------------------------------------

Nina a la trentaine et est une séductrice dans l'âme. Responsable d'un magasin de vêtements en Espagne, elle adore faire la fête en compagnie de sa meilleure amie Elena. Lorsque Fred, un copain de Paris, est de passage à Barcelone, les deux acolytes en profitent pour passer la nuit ensemble. Fred lui laissera un cadeau qu'elle n'est pas prête d'oublier.

Avant tout, je tiens à remercier Leti qui m'a gentiment proposée de lire son premier roman, Nina en moi. Leti est une femme que je suis à tavers son blog Amicalement vôtre et notamment dans ses états du Vendredi.

J'ai attendu les vacances pour découvrir le quotidien de Nina, afin que le soleil accompagne ma lecture. Nina est une femme que j'ai beaucoup apprécié. Pour son fils Malou, elle décide de changer complètement de vie. En effet, bien qu'adorant son travail et son rythme de vie, elle sait que cela est incompatible avec la maternité. Alors, pour lui, elle va prendre un virage à 180°.

La maternité est donc un des thèmes principal de ce roman. Aussi, je me suis sentie parfois proche de Nina, notamment dans son choix de carrière. Comme elle, j'ai décidé de changer de mode de vie à la naissance de ma deuxième fille, afin de profiter de mes enfants, même si cela m'a demandé un sacrifice financier. Pour cette raison, j'ai également tout de suite accroché avec Olga, amie et employée de Nina. Olga est d'ailleurs le personnage qui m'a le plus plu, par sa simplicité, sa discrétion et sa force.

Entre sujets parfois pesants de la vie et légèreté, Leti Pradas Callegari m'a fait passer un agréable moment avec Nina et son entourage. Une lecture à découvrir en été, en automne, en hiver ou au printemps ! Merci encore pour ta confiance. Je souhaite une belle route à Nina en moi et serai ravie de voir grandir Malou dans un second tome :)

------------------------------------------------------------ Les extraits retenus ---------------------------------------------------

"Nous nous soutenons mutuellement. Je suis l'essence mais lui est le moteur de notre couple".

"Parfois, entre deux grandes amies, avec un peu d'intuition et d'intelligence émotionnelle, il n'est pas nécessaire de tout verbaliser pour faire savoir à l'autre qu'on l'aime".

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Si cet article vous a plu, n'hésitez pas à le partager grâce aux icônes juste en dessous ♡

28 sept. 2018

Barbara Abel - Je t'aime

De l'amour à la haine ...

Barbara Abel - Je t'aime publié chez Belfond

Synopsis : Après un divorce difficile, Maude rencontre le grand amour. Un homme dont la fille, Alice, lui mène hélas une guerre au quotidien.
Lorsqu’elle découvre l’adolescente en train de fumer du cannabis dans sa chambre, celle-ci la supplie de ne rien dire à son père. Maude voit là l’occasion parfaite d’apaiser les tensions au sein de sa famille recomposée.
Après tout, que feriez-vous à sa place ?
Prenez les mêmes six mois plus tard. Ajoutez Nicole et Solange, deux femmes dont les vies vont être pulvérisées le jour où l’addiction d’Alice provoque un accident… mortel.
N’oubliez pas le père, qui comprend que sa fille se drogue et que sa compagne était au courant.
Ceci n’est pas exactement une histoire d’amour, même si l’influence qu’il va exercer sur les héros de ce roman est capitale. Autant d’hommes et de femmes dont les routes vont se croiser au gré de leur façon d’aimer parfois, de haïr souvent.
Parce que dans les livres de Barbara Abel, comme dans la vie, rien n’est plus proche de l’amour que la haine…


------------------------------------------------------------ Informations ------------------------------------------------------------

Date de sortie : 3 mai 2018
Editions Belfond - 464 pages
19.50 euros (broché) - 13.99 euros (ebook)
Source : Amazon (lien affilié)

------------------------------------------------------------ Mon avis -----------------------------------------------------------------

Après un divorce douloureux, Maude retrouve l'amour en la personne de Simon. Tous deux parents, ils forment une famille recomposée, vivant dans la maison d'enfance de Maude. Alice, la fille de Simon, ne s'entend pas avec sa belle-mère. Marginale, elle se fait surprendre par cette dernière en train de consommer des substances illicites. Leur relation jusqu'ici conflictuelle va s'apaiser dès lors que Maude acceptera de ne rien dévoiler à son conjoint. 

Simon, quant à lui, entretient une relation cordiale les enfants de Maude, Arthur et Suzie. Mais la consommation de stupéfiants d'Alice va entraîner un drame duquel personne ne ressortira indemne. Entre l'amour et la haine, il n'y a qu'un pas ... Et c'est ce que va nous montrer Barbara Abel.

Amatrice de thriller, j'avais laissé ce genre de côté suite à la naissance de mes filles. Avec une sensibilité un peu trop développée, j'avais du mal à me détacher de ces histoires, souvent sanglantes. Lors de mon week-end au salon du livre Saint-Maur en Poche, j'ai acheté le recueil de nouvelles de la librairie La Griffe Noire, auquel l'autrice à participé. Sa nouvelle m'ayant beaucoup plu, j'ai voulu découvrir ses écrits. 

Ce que j'ai aimé en premier lieu dans cette histoire est le fait que les protagonistes soient cités dès le départ. Ayant tendance à vitre m'emmêler les pinceaux lorsqu'il y a beaucoup de prénoms, j'ai apprécié de pouvoir établir ma liste dès les premières pages du livre.

Dans la première partie de ce thriller, il est question d'amour. Maude file le parfait amour avec Simon. Alice découvre l'amour, le vrai, avec Bruno. Solange montre un amour inconditionnel à son fils Thibault. Nicole a deux amours : son métier de greffière et son fils Bruno. 
Les chemins de tous ces personnages vont se croiser à la suite d'un drame. Un drame qui faire basculer l'amour en une haine incontrôlable.

Je ne sais pas si tous les livres de l'autrice font le même effet, mais j'ai eu beaucoup de mal à me détacher de ma liseuse ! L'histoire me trottait sans cesse dans la tête et je n'avais qu'une hâte : trouver un moment de calme pour dévorer cette histoire ! Persuadée d'avoir rapidement trouvé la personne au cœur de cette intrigue, je faisais fausse route depuis le début ! Et c'est exactement ce que j'aime dans ce genre de livre : me tromper et être tenue en haleine jusqu'aux derniers chapitres.

Ma découverte de l'autrice est une réussite ! La librairie La Griffe Noire recommande son titre "Derrière la haine". J'espère pouvoir rapidement de nouveau continuer de découvrir les écrits de Barbara Abel. N'hésitez pas à m'indiquer votre livre fétiche ! 

------------------------------------------------------------ Les extraits retenus ---------------------------------------------------

"L'amour est une puissance dont la force est capable de faire ou défaire un destin"

"Devenir parent modifie à jamais deux émotions : l'amour et la peur".

"Les regrets sont la pire des prisons, ils séquestrent les pensées dans une cellule de chagrin".

"La force d'une haine est souvent à la mesure de l'amour qui nous anime"

"Lorsqu'une mère berce son enfant, elle imagine déjà l'homme qu'il sera plus tard. Une fois adulte, elle ne voit plus en lui que le bébé qu'elle berçait autrefois".

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Si cet article vous a plu, n'hésitez pas à le partager grâce aux icônes juste en dessous ♡

21 sept. 2018

David Foenkinos - Vers la beauté


Vers la beauté, dernier roman de David Foenkinos, paru chez Gallimard

Synopsis : Antoine Duris est professeur aux Beaux-Arts de Lyon. Du jour au lendemain, il décide de tout quitter pour devenir gardien de salle au musée d'Orsay. Personne ne connaît les raisons de cette reconversion ni le traumatisme qu'il vient d'éprouver. Pour survivre, cet homme n'a trouvé qu'un remède, se tourner vers la beauté. Derrière son secret, on comprendra qu'il y a un autre destin, celui d'une jeune femme, Camille, hantée par un drame.

------------------------------------------------------------ Informations ---------------------------------------------------------------

Date de sortie : 22 mars 2018
Editions Gallimard - 224 pages
19 euros (broché) - 13.99 euros (ebook)
Source : Amazon (lien affilié)

--------------------------------------------------------------- Mon avis -----------------------------------------------------------------

Antoine Duris est professeur aux Beaux-Arts de Lyon. Il n'est ni le frère, ni le cousin du célèbre acteur, mais excelle dans son métier. Pourtant, Antoine Duris va tout quitter, précipitamment. Exit son bel appartement sur les quais de Lyon, il devient un des gardiens du musée d'Orsay à Paris. Pourquoi a-t-il quitté sa routine, autrefois plaisante ? 

David Foenkinos est un auteur dont j'aime beaucoup la plume. Douce et poétique, elle me touche. Je garde d'ailleurs un tendre souvenir de "La délicatesse", lu il y a quelques années. Le calme des vacances m'a paru idéal pour découvrir "Vers la beauté".

L'histoire se déroule en deux grandes parties. Dans la première, nous faisons la connaissance d'Antoine Duris, célibataire, passionné par son métier et par l'art. Très qualifié, il postulera pourtant pour devenir gardien de musée, afin de pouvoir admirer librement la beauté du portrait de Jeanne Hébuterne, et fuir Lyon. Mais pourquoi ? 

Portrait de Jeanne Hébuterne exposé au musée d'Orsay

Dans la seconde partie, nous revenons dans le passé, pour parler de Camille, adolescente passionnée par l'art. Son enfance a été heureuse, pourtant Camille va complètement se refermer sur elle. Cette partie est prenante et empreinte d'émotions.Nous apprendrons au court du récit qu'Antoine et Camille sont liés, et que les actes présents d'Antoine sont une conséquence du passé de Camille. 

Il est difficile de réellement m'exprimer sur ce roman car je ne souhaite pas spoiler. J'ai une nouvelle fois apprécié ce moment passé avec David Foenkinos. Entre douceur et douleur, violence et humour, je l'ai dévoré en deux jours. N'ayant pas encore pris le temps de visiter le musée d'Orsay, je penserai désormais à "Vers la beauté" lorsque l'occasion se présentera.

Ce livre me rappelle vaguement "Charlotte", du même auteur, puisqu'il est question d'art, mais pas que. On sent une souffrance chez chaque protagoniste, ainsi qu'un réel engouement pour la peinture puisque Antoine est passionné par Amedeo Modigliani. Camille, quant à elle, se découvre une vocation pour la peinture. 

C'est une lecture que je vous recommande. Une fois plongé.e dedans, vous aurez du mal à la laisser, un peu comme une oeuvre d'art !

Je vous invite aussi à retrouver l'avis de ma copine Elodie du blog Serenamente si le cœur vous en dit. 

------------------------------------------------------------ Les extraits retenus ---------------------------------------------------

"Finalement, on cherche sans cesse la considération de celle qu'on aime ..."

"Évoquer ce qu'on aime est une manière facile de parler de soi"

"On aime ce qui est aimé par ceux qu'on aime".

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Si cet article vous a plu, n'hésitez pas à le partager grâce aux icônes juste en dessous ♡