13 avr. 2017

Agnès Martin-Lugand - J'ai toujours cette musique dans la tête


Synopsis : Yanis et Véra ont la petite quarantaine et tout pour être heureux. Ils s'aiment comme au premier jour et sont les parents de trois magnifiques enfants. Seulement voilà, Yanis, talentueux autodidacte dans le bâtiment, vit de plus en plus mal sa collaboration avec Luc, le frère architecte de Véra, qui est aussi pragmatique et prudent que lui est créatif et entreprenant. La rupture est consommée lorsque Luc refuse LE chantier que Yanis attendait. Poussé par sa femme et financé par Tristan, un client providentiel qui ne jure que par lui, Yanis se lance à son compte, enfin. 
Mais la vie qui semblait devenir un rêve éveillé va soudain prendre une tournure plus sombre. Yanis saura-t-il échapper à une spirale infernale sans emporter Véra ? Son couple résistera-t-il aux ambitions de leur entourage ?

------------------------------------------------------------ Informations ----------------------------------------------------------

Date de sortie : 16 mars 2017
Editions Michel Lafon - 360 pages
18.95 euros (broché) - 7.99 euros (ebook)
Source : Amazon (lien affilié)

------------------------------------------------------------ Mon avis --------------------------------------------------------------

Véra et Yanis, couple complice et parents de trois enfants, mènent une vie des plus banales. Véra travaille dans une agence de voyages et Yanis est employé dans le cabinet d'architecte de Luc, son beau-frère. Mais voilà, les deux hommes ne s'entendent plus. Yanis ne supporte plus l'autorité de son beau-frère, et en a assez d'être sans cesse rabaissé. Il décide de se lancer à son compte grâce à l'aide de Tristan. Sa société va démarrer sur des chapeaux de roues dans un premier temps. Cependant, Yanis va vite déchanter et se retrouver dans une situation très délicate, qui pourrait faire voler son couple et sa famille en éclats. 

Quel plaisir de retrouver Agnès Martin-Lugand avec son dernier roman ! Avant de vous donner mon avis sur le livre, je tiens à écrire quelques mots sur le titre et la couverture. Le titre m'a, comme toujours, donné envie de me plonger immédiatement dans l'histoire. Je l'ai trouvé poétique. Quant à la couverture, elle est fidèle aux précédents romans : sobre et classe. Un combo gagnant sans même avoir ouvert le livre.

Véra et Yanis pourrait être comme vous et moi. Tous deux salariés, menant une vie ni trop riche, ni trop précaire, ils s'aiment comme au premier jour. D'ailleurs, leur complicité est belle à voir. Elle m'a beaucoup touchée. Leur vie va changer lorsque Yanis va créer sa propre entreprise, aidé par Tristan, son premier client. Une amitié va rapidement naître entre eux, une amitié grandissante, qui va s'avérer toxique, voire dangereuse.

Yanis va être de moins en moins présent pour sa famille, se laissant entraîner dans un tourbillon infernal. Et cela se ressent tout au long du roman. Une atmosphère malsaine va s'installer, malgré tout l'amour que Véra et Yanis se portent.

J'ai ressenti de l'anxiété en lisant ce roman. De l'anxiété pour cette famille, pour qui tout va basculer. La plume d'Agnès Martin-Lugand reste la même, toujours fluide et très agréable à lire, mais elle s'est orienté vers un autre style. J'ai également ressenti beaucoup d'empathie pour Vera, mais également pour Yanis. Quant à l'aîné de la famille, il m'a beaucoup émue. La force d'un enfant est inexplicable. 

Complètement obsédée par ce roman, et une fois la deuxième partie entamée, je n'ai pas pu le lâcher. Cela faisait bien longtemps que je ne me couchais pas si tard pour terminer un livre, mais cela en valait la peine ! 

En résumé, j'ai adoré le côté thriller psychologique vers lequel l'auteure a voulu nous entraîner. Un renouvellement par rapport à ses précédents romans, plus "feel good", mais tout aussi plaisant à lire ! 

------------------------------------------------------------ L'extrait retenu -----------------------------------------------------

"Votre vie, quoi que tu en penses, change, commença-t-il sérieusement. Yanis change. Tu changes, Véra. Dans ces moments-là, on fait du tri, on s'éloigne de personnes qui ont énormément compté parce qu'on ne partage plus les mêmes centres d'intérêt. Vous allez nouer de nouvelles relations avec Yanis, toi la première. Ca n'ôte en rien l'affection que tu as pour tes vieux amis, ni celle qu'ils ont pour toi".

8 commentaires:

  1. Un livre que j'ai hâte de découvrir !

    RépondreSupprimer
  2. Je vois qu'il fait assez l'unanimité, mais je ne suis pas tentée dans l'immédiat !

    RépondreSupprimer
  3. Je ne suis pas tentée pour l'instant, peut-être plus tard !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'irai lire ton avis si c'est le cas ;)

      Supprimer
  4. j'avoue ne pas avoir encore lu cette auteur mais elle ne me fait pas envie... c'est bete, c'est un a-priori mais je sais pas, je n'y arrive pas... faudrait que j'essaie une fois au moins, pour voir

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça arrive, je pense qu'on est tous comme ça.

      Supprimer

Merci pour ton petit mot ♡