3 mars 2017

La propreté

En mai dernier, ma fille a eu deux ans

Deux ans ... Dernière année avant la Maternelle, l'année où elle doit apprendre à être propre.

Des conseils, nous en avons eu, beaucoup. Des remarques également. "Pas encore propre ? Il faudrait vous dépêcher ...". Oui, mais comment faire quand votre enfant ne se sent pas concerné ? 

Nous avons tenté, à l'approche de l'été, de l'initier à la propreté. Très optimiste, je pensais qu'en lui lisant des histoires telles que "Tchoupi va sur le pot" ou "P'tit loup va sur le pot", cela suffirait. Alors oui, elle a adoré ces deux histoires, et a tout fait compris le concept du pot, mais ... Mais c'est tout.

Nous avons fait une nouvelle tentative durant les vacances d'été. Mon Papa, fier de lui avoir trouvé un pot original, pensait que cela suffirait également. Le jardin, la chaleur, les jupettes ... Oui, mais toujours pas ... 

La rentrée en dernière section de crèche arrive, et nous continuons d'entendre qu'il serait temps qu'elle soit propre. Et puis, un jour, une auxiliaire m'a rassurée : "Madame, ne la forcez pas. Elle parle très bien, se débrouille très bien pour le reste. Ça viendra, et elle vous le dira".

Nous avons donc que notre deuxième bébé arrive, et de prendre nos marques dans ce nouveau rythme de vie à quatre. 

J'ai bien tenté, une nouvelle fois, de l'inciter, en customisant son pot avec des images de La reine des neiges, mais cela n'a rien changé. Elle était contente bien entendu, mais ne s'en est servi que pour jouer avec ses poupées et peluches, à qui elle faisait faire pipi dans le pot. 

La nouvelle année est arrivée, et la grande copine de Lea, à la crèche, a arrêté de mettre des couches. Lea a voulu faire comme elle, surtout pour pouvoir porter des culottes comme sa grande copine Léa (Elles se sont bien trouvées ^^)

Une semaine de vacances à la maison. Je propose donc à ma fille, sans grande conviction, si elle veut essayer de faire ses besoin sur le pot ou aux toilettes. Réponse positive de sa part et là ... Le miracle se produit ! Toute heureuse et fière, nous mettons en place un rituel pour l'encourager dans cette nouvelle étape de la petite enfance : On s'essuie, on jette le contenu du pot dans les toilettes, on tire la chasse d'eau et surtout, on n'oublie pas de dire "Aurevoir pipi/caca !"

Alors, coup de chance ou le début de la propreté ? Bonne pioche pour nous ce coup-ci ! Après quelques loupés, notamment lorsqu'elle jouait dans sa chambre et n'était donc plus attentive, notre Lea a assimilé qu'elle ne portait plus de couches la journée, et que le pot et les toilettes étaient à sa disposition.

Voilà, un nouveau grand changement dans sa vie et la nôtre, le dernier avant l'entrée à l'école. Mon bébé a définitivement cédé sa place à une petite fille, toujours aussi ravissante et coquine, et je suis extrêmement fière d'elle !

Alors, à tous les parents qui s'inquiéteraient : Votre enfant saura. Vous pouvez lui en parler, l'inciter, mais ne le forcez pas. Il sera heureux d'y arriver par lui-même, et aura le déclic. Faîtes-lui confiance.

Source : https://marie-crayon.com

2 commentaires:

  1. Coucou ma belle !
    Je sais que c'est une vrai étape à cet âge pour les parents d'initier leur enfant à être propre et c'est pas toujours évident ! Ma soeur a eu beaucoup du mal avec mon neveu mais avant l'entrée en maternelle généralement les parents s'en sortent hihi ^^
    Bisous <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton commentaire ! Je pense qu'on se met beaucoup la pression alors qu'au final, ça vient tout seul de leur part, une fois qu'ils sont prêts ;)

      Supprimer

Merci pour ton petit mot ♡