22 juin 2018

Solène Revol - Une petite voix me dit de maigrir encore

Le témoignage bouleversant d'une guérison. Un magnifique message d'espoir.

Mon avis concernant le témoignage de Solène Revol, Une petite voix me disait de maigrir encore, paru chez Xo éditions

Synopsis : "Je me dirige vers la balance : 33,8 kilos. J'ai encore perdu du poids, une partie de moi est satisfaite. Mais je suis triste aussi : si je continue à perdre, je vais rester longtemps à l'hôpital. Or je dois passer mon bac... J'ai l'impression que la maladie me dévore. Qu'il ne reste presque plus rien de moi. Pourquoi suis-je si contente de maigrir encore ?"

Pendant près de deux ans, Solène connaîtra l'enfer de l'anorexie. Dans ce journal intime, elle raconte ce "monstre" qui s'invite à chaque repas et l'empêche de se nourrir : une petite voix obsédante qui lui renvoie l'image d'une fille "nulle", "énorme", "immonde".

À force de ténacité, d'amour des siens, d'accompagnement du corps médical, Solène finira par retrouver confiance en elle et goût à la vie. Une libération dont cette jeune fille rayonnante, aujourd'hui étudiante, souhaite témoigner pour toutes les autres.

"J'aimerais que ce livre aide les adolescents à mieux s'accepter, à lâcher prise. Qu'il encourage aussi les parents à demander de l'aide aux premiers signes de la maladie. L'anorexie est un cauchemar. À tout moment de la journée ou de la nuit, on se retrouve en détresse, seule, perdue... au bord du gouffre."

------------------------------------------------------------ Informations ------------------------------------------------------------

Date de sortie : 27 mars 2018
Xo Editions - 284 pages
17.90 euros (broché) - 11.99 euros (ebook)
Source : Amazon (lien affilié)

------------------------------------------------------------ Mon avis -----------------------------------------------------------------

Solène est une lycéenne de seize ans, mignonne, studieuse, gentille, qui n'a rien à envier aux autres. Pourtant, elle a cette petite voix qui la ronge à l'intérieur. Grosse, immonde, stupide, inutile ... Solène va tomber dans l'engrenage de l'anorexie. Un kilo de perdu, puis deux, puis cinq, puis dix ... jusqu'à atteindre un stade critique. Hospitalisée de son plein gré et soutenue par sa famille et ses amies, elle va consigner son combat contre la maladie.

Avant tout, je tiens à remercier Mélanie des éditions Xo pour ce service presse. J'ai été très intéressée par le témoignage de Solène Revol, et l'ai lu avec beaucoup d'attention.

L'histoire de cette jeune fille montre que l'anorexie touche tout type de personne. En effet, Solène a un poids tout à fait normal, des amies, une famille aimante et de bonne notes à l'école. Pourtant, elle va peu à peu sombrer. Pourquoi ? Solène garde un mal être en elle depuis le collège.

La pratique régulière et abusive du sport au départ va rapidement lui faire perdre quelques kilos. Mais cela ne suffit pas. Solène va diminuer ses portions de nourriture, jusqu'à ne plus manger. Paradoxalement, elle va toujours veiller à ce que son entourage se nourrisse bien.

A l'hôpital, elle va rencontrer d'autres jeunes filles atteintes du même mal qu'elle. Elle remarque à quel point elles sont maigres et malade. Pourtant, elle-même se voit encore trop grosse. Elle continue de se sous-estimer et va mener un long et rude combat pour faire taire cette voix démoniaque qui nuit à sa santé depuis des mois. En effet, les médecins la mettent en garde : si elle perd encore du poids, elle peut en mourir.

J'ai eu beaucoup de peine pour Solène qui n'a pas pu contrôler l'anorexie sans une aide professionnelle. Mais j'ai également eu beaucoup de peine pour sa famille, son papa, son frère et surtout pour sa maman. Comment ne pas se sentir coupable de la descente aux enfers de son enfant ? Je n'ose imaginer sa douleur. Je ne sais d'ailleurs pas qu'elle serait ma réaction dans cette situation.

Ce n'est qu'un témoignage parmi tant d'autres me direz-vous, mais je pense qu'il mérite d'être connu et partagé, notamment auprès des adolescents, afin de les sensibiliser au mieux sur l'anorexie mentale, en reconnaître les symptômes et savoir vers qui se diriger.

Aujourd'hui, à dix-neuf ans, Solène poursuit ses études d'ingénieur. Si cette douloureuse période semble derrière elle, elle continue de se battre pour ne pas laisser revenir ses vieux démons.

------------------------------------------------------------ Les extraits retenus ---------------------------------------------------

"Tu sais, Solène, on ne peut pas toujours protéger les gens. Tout ce qu'on peut faire, c'est les aimer".

"Il est des êtres dont c'est le destin de se croiser, où qu'ils soient, où qu'ils aillent. Un jour ils se rencontrent".

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Si cet article vous a plu, n'hésitez pas à le partager grâce aux icônes juste en dessous ♡


Coup de cœur Culture Hellocoton, merci !

26 commentaires:

  1. Coucou
    J'imagine bien le désarroi de sa famille. Comme tu le dis, ça doit être très mal vécu, une part de culpabilité surement, d'incompréhension assurément. Le mieux, lorsqu'on ne contrôle plus rien est de demander de l'aide afin d'éviter le pire.
    On voit à travers ce témoignage l'importance pour les parents d'être toujours à l'écoute de ses enfants, afin de répondre au plus vite aux problèmes qui peuvent surgir.
    Très belle découverte!
    Passe une belle journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, d'après le témoignage, ils étaient désemparés, mais ont soutenu leur fille durant toutes les étapes de la guérison. Malheureusement, même avec de l'amour et une écoute au quotidien, on ne peut pas toujours repousser les démons de nos enfants. L'important est de réagir vite !
      Bises

      Supprimer
  2. Bibouchon22 juin, 2018

    Un sujet très important surtout quand on a des enfants qui arrivent au même ages. Livre que j'ai déjà lu qui apporte un bon témoignage sur cette maladie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une période que je redoute déjà pour mes filles !

      Supprimer
  3. Le sujet de l´anorexie me touche particulièrement car une de mes amies en a souffert quand nous étions au lycée.
    C’est allé très loin et tout le monde a eu peur pour’ elle.
    Cette maladie est un véritable fléau et heureusement qu’on en parle et qu’il y a des´ témoignages pour faire réagir.
    A notre époque, les adultes la prenaient pour une gamine capricieuse qui cherchait juste à rentrer dans un jean.
    Alors que son mal était tellement intense.
    Il a fallu que sa vie soit en danger pour que son père réalise.
    C’est l’infirmiere Du lycée qui l’a sauvée en tirant la sonnette d’alarme.
    Ton article me rappelle tant de choses... je vais l’appeler ce week-end, ça fait un moment que je ne l´ai pas fait. Et je sais que même si elle est guérie, les démons sont jamais loin.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Heureusement que l'infirmière a été attentive ! J'espère que tu as pu prendre de ses nouvelles.
      Merci d'être passée.

      Supprimer
  4. Hello ma jolie,
    Oh ce sujet me touche profondément alors je note ce livre car ça m'a donné envie de le lire ! C'est vrai que c'est une horreur l'anorexie et en même temps avec la société qui prône régime et maigreur, c'est compliqué de s'accepter comme on est ! Tu vois, sur les photos de mon dernier look, j'avais presque 10kgs de moins et à l'époque tout le monde me disait que j'avais une jolie silhouette alors que je commençais ma descente aux enfers. Comme quoi, quand t'es maigre, on dit que t'es "beau" mais c'est pas normal, faut vraiment apprendre aux gens que la maigreur, c'est pas normal, et voir les os non plus :/ Et qu'une femme doit avoir des formes aussi !
    Bref,, désolée, j'ai écrit un roman ahah mais l'histoire de ce livre me rappelle des tas de souvenirs !
    Plein de bisous <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton propre témoignage ma belle, je suis touchée que tu te sois livrée. Le poids est tellement problématique, alors que ça ne devrait pas ! Qu'importe qu'on soit en surpoids ou non, si on se sent bien dans son corps et qu'on a la santé !
      Gros bisous <3

      Supprimer
  5. C'est bouleversant l'anorexie. C'est vraiment une descente aux enfers. C'est important que ce genre de livre existe pour éveiller les consciences.

    RépondreSupprimer
  6. ce livre a l'air tres touchant une histoire qui me donne envie de devorer le livre

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est toujours touchant car le sujet n'est pas facile.

      Supprimer
  7. Ce livre a l'air vraiment sympa 😀

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sympa n'est peut être le mot le plus approprié, mais il est intéressant oui !

      Supprimer
  8. ho il a l'air super sympa si je puis dire ce livre....
    j'aime bcp ce genre d histoire je le note merci à toi
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je lisais beaucoup de témoignages avant. Moins maintenant car j'arrive moins à me détacher des histoires, mais je trouve que cela est important d'en parler.

      Supprimer
  9. Le poids, c'est tellement compliqué !
    J'ai connu ça, trop mince, trop ronde, trop ceci, pas assez cela, j'ai l'impression que c'est le combat de toute une vie ! Heureusement qu'elle a eu le soutien nécessaire pour s'en sortir, c'est terrible comme maladie !

    Belle journée,
    Laura - Bambins, Beauté et Futilité

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De toute façon je crois qu'on ne sera jamais "comme il faut" aux yeux des autres, de la société, et même pour nous.

      Supprimer
  10. LE poids, c'est le combat de toute une vie malheureusement.
    Et les dérives arrivent vite.
    Ce témoignage me semble assez touchant et poignant.
    Des bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai, et c'est vraiment dommage !
      Bisous

      Supprimer
  11. Coucou ! Cette maladie est terrible, comme bien d'autres. Et je suis persuadée que tant que l'on est pas touché de près ou de loin on ne peut pas comprendre. En tout cas, ce livre doit être très touchant et plein d'émotion.
    Bon weekend
    Chloé

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ou on peut comprendre, mais ça reste plus flou je pense.
      Merci pour ton commentaire Chloé.

      Supprimer
  12. C'est dingue cette maladie et comme le cerveau peut changer notre vision de nous même. Se sentir inutile, débile, etc... je conçois encore qu'on puisse le penser, même si ce n'est pas forcément vrai. Je pense qu'on est tous passé par là à un moment de sa vie... mais se voir grosse alors qu'on est très très maigre c'est fou. Je me demande comment ça se soigne d'ailleurs, pour pouvoir changer cette façon de penser ça doit prendre beaucoup de temps et de courage aussi :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La vision que l'on peut avoir de notre corps est parfois vraiment déformée. On se voit d'ailleurs souvent trop gros.se. Difficile de s'accepter !

      Supprimer
  13. J'aime beaucoup le contraste entre le livre et ta photo qui est très parlante. Cette maladie est terrible et je veille beaucoup sur ma fille qui ne mange pas beaucoup, surtout depuis qu'on lui a dit qu'elle était grosse alors qu'elle n'avait que 6 ans à l'époque, ça l'a marqué parce qu'elle refuse de se nourrir et préfère rester affamé...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais "peur" de choquer, mais finalement je trouve que la photo était parlante oui.
      C'est terrible le rapport que l'on peut avoir avec notre corps, et ça commence tôt !
      Je t'envoie du courage, pour ta fille et pour toi !

      Supprimer

Merci pour ton petit mot et ton soutien ♡